Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : les Verts iront bien avec Stéphane Le Foll au second tour

-
Par , France Bleu Maine

Créditée de 9,98 % des voix au premier tour des municipales au Mans, la liste Europe Ecologie Les Verts fusionnera bien avec celle de Stéphane Le Foll pour le second tour. Les militants écologistes ont voté dans ce sens à 87 %.

De gauche à droite : Nathalie Buchot, Isabelle Sévère (tête de liste) et Rémy Bathiot
De gauche à droite : Nathalie Buchot, Isabelle Sévère (tête de liste) et Rémy Bathiot © Radio France - Ruddy Guilmin

Le temps particulièrement long écoulé entre le premier et le second tour des municipales n'aura pas changé la donne. Comme envisagé avant même le premier tour, la liste Europe Ecologie les Verts portée par Isabelle Sévère (9,98 % des voix) au premier tour des élections municipales au Mans fusionnera, pour le second tour, avec celle arrivée en tête des suffrages, à savoir celle de Stéphane Le Foll (42%). Un choix "stratégique" validée à 87 %, vendredi soir, par l'assemblée générale d'EELV Sarthe, malgré la position de certains poids-lourds comme Elen Debost ou Alexis Braud, qui appelaient à rejoindre Marietta Karamanli (13,24 %).

"Les adhérents ont choisi de suivre la liste de Stéphane Le Foll et sa dynamique, souligne Isabelle Sévère, car les écologistes préféraient de toute façon, comme je m'y étais engagée, être dans les exécutifs afin de pouvoir agir. Il était prévu qu'au second tour on s'allierait avec la force progressiste qui arriverait en tête. Car l'idée n'est pas de rester pendant six ans sur la berge, nous avons envie d'agir dans un contexte d'urgence climatique." Sans les élus écologistes au conseil depuis plusieurs années, rajoute l'actuelle première adjointe, les dossiers "du tramway, du bio dans les cantines, de la piétonisation du centre-ville ou encore du boulevard nature" n'auraient peut-être pas abouti, ou pas aussi vite.

Cette stratégie pragmatique, certains élus verts sortants n'ont pas attendu aussi longtemps pour l'appliquer : Jacques Gouffé et Abdellatif Ammar avaient rejoint la liste de Stéphane Le Foll dès le premier tour.  A l'inverse, Elen Debost, adjointe EELV à la jeunesse de la majorité sortante, qui avait choisi dès le premier tour Marietta Karamanli, estime que son parti a décidé de "se soumettre" à Stéphane Le Foll. Elle annonce ainsi son départ d'EELV :

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess