Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales au Mans : un candidat affiche le logo du Mans FC "à l'insu" du club

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Emmanuel Bilquez, candidat LR à la mairie du Mans, a inauguré ce samedi son local de campagne en s'exprimant devant, notamment, le logo du Mans FC. Le club de football indique n'avoir donné aucune autorisation.

Le logo du club de football apparaissait derrière Emmanuel Bilquez, candidat à la mairie du Mans.
Le logo du club de football apparaissait derrière Emmanuel Bilquez, candidat à la mairie du Mans. - Capture d'écran Facebook

Le logo de sa liste et celui du club de football. Emmanuel Bilquez a inauguré ce samedi matin son local de campagne, avenue du général Leclerc.

Que signifie cette apparition dans un moment officiel : le club de football soutiendrait-il le candidat à la mairie du Mans investi par le parti Les Républicains ?

La suppression demandée par le club

"Le Mans FC ne fait pas de politique", répond le club, sollicité par France Bleu Maine. "Le Mans FC est une marque déposée et son utilisation nécessite forcément une autorisation. Ici, cela a été fait à notre insu. Nous avons demandé la suppression des photos concernées sur les réseaux sociaux".

Le discours a en effet été immortalisé par plusieurs colisiters et soutiens présents.

L'équipe de campagne assure avoir "retiré cette affiche avant même la fin de l'inauguration".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu