Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales au Pontet : Jean-Firmin Bardisa candidat pour tourner la page Joris Hébrard

-
Par , France Bleu Vaucluse

À 52 ans, Jean-Firmin Bardisa se lance dans la bataille des élections municipales au Pontet. Son ambition : rassembler. Sa priorité : l'environnement. Son adversaire : le maire sortant Rassemblement national qu'il accuse "de ne pas être à la hauteur de sa tâche."

Jean-Firmin Bardisa, tête de liste "Unis et engagés pour Le Pontet"
Jean-Firmin Bardisa, tête de liste "Unis et engagés pour Le Pontet" © Radio France - Daniel Morin

Le Pontet, France

Un troisième candidat sur la ligne de départ des élections municipales de mars 2020 au Pontet : Jean-Firmin Bardisa, 52 ans, se présente en tête de la liste "Unis et engagés pour Le Pontet" ouverte à la société civile. Il sera opposé au maire sortant Joris Hébrard (Rassemblement national) et à la conseillère municipale d'opposition Caroline Grelet Joly (Les Républicains.). 

Jean-Firmin Bardisa, également dans l'opposition municipale, est par ailleurs vice-président du Grand Avignon, place ravie au maire du Pontet il y a quelques semaines.

Son objectif, se qualifier pour le second tour de l'élection 

Déjà candidat en 2015 suite à l'annulation des municipales de 2014, Jean-Firmin Bardisa se présente "sans parti et sans étiquette". Il continue de prôner le rassemblement pour battre Joris Hébrard. Il a fait de l'environnement et de l'adaptation de la ville au réchauffement climatique sa première priorité. La propreté de la ville, sa place au sein de l’agglomération et son image de marque à l'extérieur tiendront également le haut du pavé lors de sa campagne.

"Le maire actuel ne fait rien." (Jean-Firmin Bardisa)

La campagne ne fait que commencer, mais le ton est donné et Jean-Firmin Bardesa n'a visiblement pas l'intention de ménager son adversaire politique : "Joris Hébrard n'est pas à la hauteur de la tâche, rien n'a changé depuis qu'il est là, le centre-ville est mort, le maire ne fait rien et il est absent de son poste !" conclut Jean-Firmin Bardisa qui promet "d'être un maire à 150%." Bref, la campagne s'annonce animée au Pontet. 

Jean-Firmin Bardisa : "je continue de prôner le rassemblement pour battre Joris Hébrard"

Jean-Firmin Bardisa : "on ne parle plus du Pontet en termes positifs"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu