Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales : avec Laval Passionnément, la liste de Didier Pillon dans la continuité de François Zocchetto

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Pour les élections municipales en mars 2020 à Laval, la liste de Didier Pillon, désigné en remplacement de François Zocchetto, s'appelle Laval Passionnément. Cette liste qui rassemble le centre et la droite s'attachera à défendre et revendiquer le bilan de l'actuel maire de la ville.

Didier Pillon mènera la liste Laval Passionnément aux côtés de Samia Soultani et Xavier Dubourg aux élections municipales de 2020
Didier Pillon mènera la liste Laval Passionnément aux côtés de Samia Soultani et Xavier Dubourg aux élections municipales de 2020 © Radio France - Martin Cotta

Depuis samedi dernier, on connaît donc le nom du remplaçant de François Zocchetto comme tête de liste du centre et de la droite à Laval. Ce dernier a décidé de renoncer après son implication dans une histoire de violences sexistes et sexuelles révélée dès juillet 2018. C'est donc Didier Pillon, actuel adjoint à la culture, et sans étiquette politique, qui mènera le combat électoral les 15 et 22 mars prochains aux élections municipales. La liste s'intitule Laval Passionnément et non plus Laval Pour Vous comme il l'était prévu lorsque François Zocchetto avait annoncé vouloir briguer un deuxième mandat en tant que maire de la ville. 

Dès le lundi 2 décembre, l'élu lavallois avait annoncé à ses troupes qu'il renonçait avant d'officialiser sa décision dans une vidéo postée sur Facebook. Il a donc fallu trouver rapidement un plan B pour trouver une nouvelle tête de liste. La solution d'un vote interne est apparue comme la plus fiable et transparente au sein des troupes de François Zocchetto. Ainsi, une cinquantaine d'élus et de personnalités politiques de Laval ont voté pour faire émerger des noms et légitimer ces derniers. Un vote à plusieurs tours, réalisé mercredi et samedi dernier. 

Un mode de désignation inédit

Trois noms se sont détachés : Didier Pillon adjoint à la culture, Xavier Dubourg, l'actuel premier adjoint et Samia Soultani, vice-présidente de la Région. C'est finalement Didier Pillon qui a été choisi. Ce mode de désignation a fait consensus et l'homme de 61 ans n'est investi par aucun parti politique même s'il est soutenu par l'UDI et Les Républicains. Il faudra d'ailleurs compter sur Samia Soultani. Battue aux élections législatives à Laval en 2017, elle avait démissionné de son poste de première adjointe mais son nom a été plébiscité lors du vote interne de la semaine dernière. "C'est un processus qui me donne espoir dans l'avenir de la politique dans notre pays. Cela me donne envie de me réengager aujourd'hui, avec mes tripes, parce que je n'arrive pas à faire les choses à moitié" explique Samia Soultani qui devrait être en deuxième position sur la liste. 

Didier Pillon peut également compter sur Xavier Dubourg, adjoint à l'urbanisme, homme de dossier au profil de technicien. "On a pas décidé tout ça à trois. Nous avons fait émerger le plus grand dénominateur commun. Et aujourd'hui c'est Didier Pillon soutenus par deux personnes et surtout les 50 personnes qui ont participé au vote" explique ce dernier. 

Continuité 

Laval Passionnément souhaite désormais défendre et revendiquer le bilan de François Zocchetto en proposant une certaine continuité dans les projets. On pense à l'aménagement de la place du 11 novembre et la place du vélo à Laval qui seront des thématiques importantes de la campagne électorale. Reste à savoir de qui sera composée la liste du centre et de la droite ? Elle devrait largement s'inspirer de l'équipe municipale actuelle avec une inconnue quand même : la place de la République En Marche. Un accord pourrait être trouvé dans les prochaines semaines. Didier Pillon souhaite en effet que LREM soit "une composante forte de la liste, même si je ne suis l'otage de personne". 

"Depuis 2003 je ne suis plus dans aucun parti politique" explique Didier Pillon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu