Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bergerac : le nationaliste Wilfried Peyronnet présente sa liste avant de la retirer

-
Par , France Bleu Périgord

Le candidat nationaliste Wilfried Peyronnet à Bergerac se retire. Il dit pourtant avoir une liste complète mais il déplore que le Rassemblement National n'ait jamais accepté d'alliance.

Wilfried Peyronnet annonçait pourtant avoir réussi à obtenir les 35 noms pour compléter sa liste
Wilfried Peyronnet annonçait pourtant avoir réussi à obtenir les 35 noms pour compléter sa liste © Radio France - Benjamin Fontaine

Il n'y aura pas deux listes d’extrême droite aux municipales à Bergerac. Le candidat de l'Assemblée des droites nationales a pourtant laissé planer le suspense jusqu'au bout. Il avait organisé ce lundi matin une conférence de presse pour présenter sa liste avant de la retirer. Selon lui, il a réussi à réunir les 35 noms plus les deux suppléments mais les conditions n'étaient pas réunies pour poursuivre.

"Nous sommes un parti qui essaie de réunir les droites. Nous avions plusieurs partis avec nous dont "Debout la France". Il ne manquait que l'acceptation du Rassemblement National", explique Wilfried Peyronnet également ancien secrétaire général adjoint du FN en Dordogne. _"_Nous ne voulons pas être le parti qui aura tiré le nationalisme vers le bas. Le RN ira sûrement au second tour. Mais il sera ensuite balayé et nous lui laissons donc la responsabilité et le fruit de la défaite."

Une liste d’extrême droite à Bergerac

De son côté, le candidat du Rassemblement National à Bergerac, Robert Dubois, "sourit" de ce retrait. "Sa liste n'était pas complète. Il était seul et isolé. Il espérait seulement fusionner avec le RN pour revenir dans le service après son exclusion", explique-t-il.

Wilfried Peyronnet, ancien candidat de l'Assemblée des droites nationales aux municipales à Bergerac

Ce retrait porte à 6 le nombre de listes annoncées à Bergerac avec Jonathan Prioleaud (divers droite) Adib Benfeddoul (divers droite), Fabien Ruet (PS/LREM), Robert Dubois (RN), Julie Téjérizo (divers gauche) et Hélène Gauthier (SE).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu