Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Besançon : Alexandra Cordier l'ex référente LREM rallie le candidat LR Ludovic Fagaut

-
Par , France Bleu Besançon

A Besançon, Alexandra Cordier et Ludovic Fagaut ont tenu ce jeudi une conférence de presse commune, durant laquelle ils ont annoncé leur alliance "sans, aucune contrepartie", disent-ils.

Alexandra Cordier et Ludovic Fagaut ont annoncé leur alliance ce jeudi 18 juin
Alexandra Cordier et Ludovic Fagaut ont annoncé leur alliance ce jeudi 18 juin © Radio France - David Malle

Ce jeudi, à dix jours du second tour des élections municipales, Alexandra Cordier candidate tête de liste  de "Ensemble !" au premier tour, a annoncé son ralliement au candidat LR Ludovic Fagaut, et sa liste "Besançon Maintenant" . Alexandra Cordier ex-référente départementale LREM, qui avait échouée à obtenir l'investiture de son parti pour ces municipales, avait obtenu 4,57 % des suffrages avec une liste sans étiquette . Elle ne pouvait donc pas prétendre à une fusion de liste.

Un ralliement à la liste "Besançon Maintenant !" , emmenée par le vice président du conseil départemental Ludovic Fagaut, qui n'est pas une surprise pour les observateurs de la vie politique bisontine, puisque dès le 16 octobre 2019, sur France Bleu Besançon Ludovic Fagaut faisait déjà un appel du pied à celle qui a été la plus proche conseillère du maire sortant Jean Louis Fousseret.  Ce même 16 octobre 2019, Alexandra Cordier, n'excluait pas une alliance future. 

"Elle n'as pas de consistance idéologique", dixit la candidate  et colistière d'Eric Alauzet, Catherine Thiébaut (LREM)

Ce jeudi, 18 juin, Alexandra Cordier a donc mis fin au suspens en déclarant préférer choisir le projet du candidat LR, plutôt que le projet d'Anne Vignot ou celui d'Eric Alauzet, le candidat officiel LREM. 

Sur France Bleu Besançon mercredi, une colistière d'Eric Alauzet, Catherine Thiébaut qualifiait ce ralliement de non évènement . "Pour nous c'est un non évènement ; elle espérait faire un score au dessus de 5% pour négocier un poste important, sans doute de 1ere adjointe, puisque c'est ce qu'elle demandait aussi à Eric Alauzet avant le premier tour. (...) J'ajoute qu'elle rejoint Monsieur Fagaut qui n'a pas de consistance idéologique, c'est pas étonnant :  elle non plus ! "

Dans le camp d’Eric Alauzet, ( LREM ) certains jurent que tout était ficelé bien avant le premier tour, qu’un pacte de non-agression existait même entre Alexandra Cordier et Ludovic Fagaut.  Mais ce jeudi lors de cette conférence de presse, les deux candidats ont certifié qu'aucun accord n'existait sur une promesse de poste, ou de place assurée à de prochaines élections locales, pour Alexandra Cordier;  en qualifiant cette éventualité de "réflexes du vieux monde". Toutefois Ludovic Fagaut a refusé d'écarter l'hypothèse de faire une place à Alexandra Cordier dans son cabinet, si jamais il gagnait cette élection municipale le 28 juin.

Lors de cette conférence de presse Alexandra Cordier, a revendiqué un positionnement politique au "centre droit". Elle a également assuré que ses colistiers et elle avaient choisi à une très large majorité le projet du candidat LR Ludovic Fagaut , seuls "10 colistiers ont choisi de rester neutres", en refusant de dire si Jean-Louis Fousseret, maire sortant et 56e sur la liste Ensemble !, faisait partie de ceux là. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess