Politique

Municipales à Bordeaux : Vincent Feltesse annonce sa défaite

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde vendredi 28 février 2014 à 12:42

Vincent Feltesse dans les studios de France Bleu Gironde
Vincent Feltesse dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France - Olivier Uguen

Le président de la Communauté urbaine de Bordeaux et challenger socialiste d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux a confié à l'AFP qu'il ne se faisait plus d'illusions. Avec 30 points de retard dans les sondages, <em>"on ne remonte pas"</em>, prédit Vincent Feltesse.

C'est un aveu qui peut surprendre de la part d'un candidat lancé dans le sprint final de la campagne municipale à Bordeaux. Le socialiste Vincent Feltesse avoue ce vendredi, dans un entretien à l'Agence France Presse, qu'il ne rattrapera pas son retard dans les sondages.

"J'ai enseigné la communication politique pendant des années, je suis historien. Je sais qu'à ce stade on ne remonte pas."

Vincent Feltesse n'était crédité que de 24 % des intentions de vote dans le sondage France Bleu - Sud Ouest - TV7 publié le 13 février dernier. Cette enquête plaçait en tête le maire sortant Alain Juppé avec 57 % des intentions de vote dès le 1er tour. 

"Arriver au second tour, c'est compliqué. Pour le moment, nous n'avons pas trouvé la martingale."

Vincent Feltesse savait que cette campagne serait difficile. Depuis sa première élection, en 1995, Alain Juppé est toujours passé dès le premier tour de scrutin. 

Une campagne qui ne décolle pas

Depuis de longs mois, Vincent Feltesse ne ménage pourtant pas sa peine. Très présent sur le terrain, multipliant les propositions telles les idées d'un office de la tranquillité publique ou d'une villa Montaigne, il tente de convaincre que tout n'est pas rose dans la vie des Bordelais. Mais ça ne prend pas.

"Il y a des failles mais les gens, même ceux qui souffrent, n'ont pas cette représentation."

Et tout semble se liguer contre le candidat socialiste. Avec encore cette semaine la publication du palmarès des maires de grandes villes par le journal L'Express qui a titré "Juppé superstar" en consacrant l'ancien Premier ministre comme meilleur maire de France.

C'est déjà demain

Dans cet entretien à l'AFP, Vincent Feltesse se tourne déjà vers l'avenir. Il envisage le 3e tour des municipales, l'élection du président de la Communauté urbaine de Bordeaux qu'il compte bien conserver. Et il promet d'animer l'opposition au conseiller municipal de Bordeaux.

"C'est le dernier mandat d'Alain Juppé. En 2020, je me représenterai. Il n'y a pas de nouvelle tête à droite alors que la ville change. Ce sera beaucoup plus jouable."

En attendant, il va falloir mesurer les conséquences de ces propos sur la motivation de ses troupes alors qu'il reste encore trois semaines de campagne à mener. 

 

Les candidats aux élections municipales à Bordeaux :

Stéphane Boudy (PIC)Jacques Colombier (FN)Vincent Feltesse (PS)Alain Juppé (UMP)Vincent Maurin (Front de gauche)Philippe Poutou (NPA)Fanny Quandalle (Lutte ouvrière)