Politique

Municipales à Bordeaux : Vincent Feltesse entre "réalisme" et "envie de faire bouger la ville"

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde vendredi 28 février 2014 à 19:13

Vincent Feltesse a pris le risque de démobiliser ses troupes
Vincent Feltesse a pris le risque de démobiliser ses troupes © Radio France

Les confidences du candidat socialiste à l'AFP ont provoqué de nombreuses réactions dans la campagne municipale à Bordeaux. Vincent Feltesse, qui avait reconnu prématurément sa défaite face à Alain Juppé, a tenté de temporiser.

C'est un vent de panique qui a saisi l'équipe de Vincent Feltesse à la lecture des propos rapportés ce vendredi midi par l'Agence France Presse. Le président de la Communauté Urbaine de Bordeaux et challenger socialiste d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux n'avait pas prévenu ses proches du détail de l'interview . Personne ne s'attendait à ce qu'il reconnaisse déjà sa défaite à plus de trois semaines du scrutin.

Du coup, Vincent Feltesse a cherché à désamorcer la grenade qu'il avait lui-même dégoupillée.

Un premier tweet pour remotiver immédiatement ses soutiens. Puis un second plus ironique pour dédramatiser.

Mais, après la Une de l'Express sacrant Alain Juppé meilleur maire des grandes villes de France publiée mercredi, c'est un deuxième rude coup pour ses amis. 

De nouveaux rendez-vous pour relancer la campagne

Cet après-midi, Vincent Feltesse était à Artigues-près-Bordeaux pour proposer des solutions pour les habitants victimes des inondations de l'été dernier. Il a dû s'expliquer. 

"Je dis aux électeurs : il y a une difficulté. Nous on est sûrs de nos propositions mais il y a aussi un certain réalisme. Ce n'est pas pour ça que les choses ne vont pas continuer à se faire sur le terrain."

Vincent Feltesse va, en tous cas, devoir relancer sa campagne. Il en aura l'occasion dès ce samedi soir puisque la gauche organise un meeting métroplitain avec toutes ses têtes de liste dans la Communauté Urbaine de Bordeaux. Ce sera à 19h au Rocher de Palmer. Puis, dimanche, Vincent Feltesse présentera sa liste "ordonnée" lors d'une conférence de presse. On sait déjà que Michèle Delaunay sera la numéro 2. Curieusement, cette adepte du fil twitter s'est bien gardée de tout commentaire sur les déclarations de son candidat sur son réseau social préféré.

Les candidats aux élections municipales à Bordeaux :

Stéphane Boudy (PIC)Jacques Colombier (FN)Vincent Feltesse (PS)Alain Juppé (UMP)Vincent Maurin (Front de gauche)Philippe Poutou (NPA)Fanny Quandalle (Lutte ouvrière)

Vincent Feltesse : "Je ne prends pas les électeurs pour des imbéciles"