Politique

Municipales à Brive : la droite divisée face au maire sortant

Par Alexandre Chassignon, France Bleu Limousin lundi 17 février 2014 à 19:53 Mis à jour le lundi 10 mars 2014 à 11:20

Frédéric Soulier et Bernard Murat (respectivement en 2003 et 2005).
Frédéric Soulier et Bernard Murat (respectivement en 2003 et 2005). © Photos Frédérique Avril / MaxPPP

La droite peut-elle reprendre Brive ? L'ancien maire Bernard Murat et son ancien premier adjoint Frédéric Soulier s'y essaient, chacun de son côté : le premier tour leur servira de primaires. A gauche, le maire sortant Philippe Nauche n'a pas non plus fait l'unité puisqu'une liste écologiste se présente.

Il y a l'historique et l'officiel. Maire de Brive pendant 13 ans (1995-2008), Bernard Murat se présente pour tenter de reprendre la ville. Mais les investitures de l'UMP et de l'UDI se sont portées sur Frédéric Soulier, son ancien premier adjoint, ancien député (2002-2007) et leader de l'opposition municipale.

Vainqueur en 2008 avec 51,97% au second tour, Philippe Nauche se représente, avec la grande majorité de l'équipe sortante (11 des 15 adjoints sortants figurent en position éligibles dans sa liste). Mais contrairement à 2008 il se réussit pas l'union de la gauche. Daniel Freygefond mène une liste Europe écologie - les Verts. Le FN a échoué à aligner une liste.

Les finances et la caserne Brune

Cette fois c'est le PS briviste qui doit défendre son bilan. Les deux candidats de droite attaquent Philippe Nauche sur la dette de la la ville, passée de 43 millions d'euros fin 2007 à 73 fin 2012. Le maire sortant répond que le niveau d'investissement de la ville baissera s'il est réélu, et que le niveau de dette par habitant (autour de 1.400 euros) est désormais comparable avec les autres villes de taille moyenne (autour de 1.200 euros). Aucun candidat n'évoque d'augmentation d'impôts.

Le principal projet sur lequel les candidats divergent est celui de l'ancienne caserne Brune : 4,5 hectares et 45 000 m² près du centre-ville . La majorité sortante envisage un écoquartier incluant un centre des congrès. La ville n'en a pas les moyens, selon Frédéric Soulier. Bernard Murat souhaiterait y implanter davantage de services municipaux. L'ancien maire avance par ailleurs le projet d'un contournement Sud de la ville.

Les candidats (et leur parti)

Daniel Freygefond (EELV)Bernard Murat (divers droite)Philippe Nauche (PS)Frédéric Soulier (UMP, UDI) Mise à jour le 10 mars avec l'absence de liste FN.