Politique

Municipales : candidat malgré lui sur une liste FN

Par Mathias Kern, France Bleu Gironde vendredi 14 mars 2014 à 12:50

Urne de vote pour les élections
Urne de vote pour les élections © MaxPPP

Un habitant d'Ambarès et Lagrave, âgé de 19 ans, dit ne pas avoir donné son accord pour être candidat le 23 mars prochain dans cette commune. Pourtant il figure bien en 23e position de la liste Front national. Il a décidé de porter plainte.

Jöel Mazeau raconte avoir été abordé il y a trois semaines devant chez ses parents, à Ambarès par deux hommes, dont le père de la tête de liste Front national.

Le jeune homme leur explique qu'il n'est pas intéressé pour être candidat. Ses interlocuteurs reviennent le soir même et lui demandent de noter sur une feuille son nom, son prénom et sa signature pour attester de leur passage. Joël s'exécute.

Son beau-père découvre son nom sur internet

C'est en consultant sur Internet la liste des candidats aux municipales sur sa commune que le beau-père de Joël découvre l'entourloupe. Son beau-fils figure en 23e position sur la liste Front national.

Actuellement manutentionnaire sur un chantier à Cenon, le jeune homme est à la recherche d'un emploi fixe. Il a peur que cette candidature non désirée ne lui porte à présent préjudice. Il est allé jeudi à la gendarmerie d'Ambarès porter plainte pour inscription indue sur une liste électorale, par déclaration frauduleuse ou faux certificat.

Une signature de son plein gré répond le FN

Jacques Colombier, le patron du Front en Gironde, se dit stupéfait. Jérémy Hernandez, la tête de liste du mouvement à Ambarès, lui certifie que le jeune homme a signé de son plein gré la feuille officielle, mais qu'il subit sans doute aujourd'hui des pressions.

La candidature ne peut pas être invalidée

Le service des élections de la Préfecture en tout cas est formel. Il n'y a aucune raison d'invalider cette candidature, puisque le document officiel porte bien la signature de l'intéressé et qu'il répond à tous les critères pour être élu.