Politique

Municipales :Cette année, interdiction de rayer des noms

Par Géraldine Houdayer, France Bleu Poitou mardi 11 février 2014 à 20:03

Les élections municipales vous interessent-elles ?
Les élections municipales vous interessent-elles ? © Fotolia - philippe

Le mode de scrutin change pour les municipales de mars prochain. Le panachage dans les petites communes du Poitou, comme Civaux, c'est terminé.

Les modes de scrutin pour les petites communes sont modifiés pour les municipales 2014. Pour les communes de moins de mille habitants, les pettis villages, c'est désormais impossible de voter pour un candidat qui ne s'est pas présenté. Sont éligibles seulement ceux qui ont déposé leur candidature officiellement. Pour les communes de 1000 à 3499 habitants, les candidats doivent obligatoirementprésenter une liste entière et complète.

Le panachage, c'est fini

Avec autant de noms que de siège à pourvoir. Le panachage, c'est donc fini. Il vous sera désormais impossible de rayer les noms de ceux qui ne vous plaisent pas, sous peine de voir votre vote compté comme nul. Impossible aussi, désormais, d'ajouter les noms de ceux que vous aimeriez bien voir à la tête de la commune.

Double peine pour Civaux

Les électeurs des communes de plus de 1000 habitants devront égalment voter pour les conseillers communautaires. La commune de Civaux doit appliquer un double changement : elle a passé le seuil des mille habitants au denrier recensement (1023 habitants selon l'INSEE) . Du coup, non seulement voter pour quelqu'un qui ne se présente pas est impossible, mais en plus,  rayer des noms devient interdit. Les habitants se sentent birmés. Le maire dénonce un manque de démocratie.

Les habitants de Civaux regrettent le panachage

Hervé Jaspart, le maire de Civaux, préfère l'ancien mode de scrutin