Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Belfort : Damien Meslot largement réélu, l'opposition de gauche ressort fracturée

Avec près de 57% des suffrages, le maire sortant (LR) Damien Meslot est confortablement réélu à Belfort. L'opposition de gauche obtient 7 sièges dans le nouveau conseil municipal mais ressort profondément divisée de ce second tour des municipales où aucune alliance n'a été possible.

A Belfort, l'opposition de gauche ressort fracturée.
A Belfort, l'opposition de gauche ressort fracturée. © Radio France - Jonathan Landais

La ville de Belfort reste aux mains des Républicains. Le maire sortant LR Damien Meslot, qui avait obtenu 48% au premier tour, a été largement réélu avec 56,93 % des voix ce dimanche. Il rassemble néanmoins près de 2.500 voix de moins que lors du second tour de l'élection de 2014 (4.600 voix recueillies lors de ce second tour, contre 7.000 lors du second tour de 2014).

"On dépasse largement les 50%, avec 57% je suis un des maires qui est élu le plus largement sur ces dernières années et ça me donne une vraie légitimité pour engager le mandat sur les projets que nous avons choisi de présenter aux Belfortains", a commenté Damien Meslot sur France Bleu Belfort Montbéliard ce dimanche soir.  

Nous allons lancer une nouvelle politique d'urbanisme pour rendre Belfort encore plus belle (Damien Meslot)

"Je vais engager les dossiers diversification économique autour de l'hydrogène et de la plateforme logistique sur l'aéroparc", alors que l'arrivée possible d'Amazon a largement animé les débats durant cette campagne d'entre deux-tours. "Nous allons aussi revivifier le Faubourg de France et lancer une nouvelle politique d'urbanisme avec le quartier de l'hôpital et du Mont".

La gauche belfortaine profondément divisée

Arrivée deuxième avec 19,55% des voix, Mathilde Nassar, la candidate soutenue par la France Insoumise et Europe Ecologie Les Verts, revendique "un résultat encourageant", "on devient la première force d'opposition face à Damien Meslot", estime la tête de liste de 2020 en commun.

Le Covid n'explique pas tout, il y a un sentiment d'abandon, un dégoût profond de la politique (Mathilde Nassar)  

Mais là où dans certaines grandes villes comme Strasbourg ou Besançon, les électeurs ont placé les écologistes en tête, à Belfort, Mathilde Nassar n'a pas réussi à dépasser les 20%. "Belfort est beaucoup plus populaire, on sait que ce n'est pas directement l'électorat populaire qui se tourne vers l'écologie, à nous d'arriver à prouver à cet électorat que l'écologie, c'est aussi le pouvoir d'achat et l'emploi, ce travail de conviction, on va le faire dans le six années qui viennent".

Il y a eu une totale rupture d'égalité entre les candidats (Samia Jaber)

Troisième avec 14,38% des suffrages, la candidate divers gauche Samia Jaber a dénoncé sur France Bleu un scrutin qui a manqué de sincérité. "Nous avons vécu une élection totalement ubuesque, l'entre deux tours a été plus long qu'à l'accoutumée, il y a eu une totale rupture d'égalité entre les candidats, c'est une défaite pour la démocratie (...) un certain nombre de nos concitoyens ont totalement décroché, cela doit vraiment nous interroger".

La gauche belfortaine, qui cumule au total plus de 34% des suffrages si on additionne les deux listes, fait une nouvelle fois les frais d'une alliance qui s'est révélée impossible entre les deux tours. "Même à 34%, on restait 20 points derrière le maire sortant (...) on aurait eu une alliance absolument pas solide et crédible", rappelle Mathilde Nassar. "On avait fait des propositions mais on avait des gens qui ne voulaient pas placer l'écologie au cœur ni les nouvelles pratiques politiques, donc ce n'était pas possible".

De son côté, Samia Jaber regrette "l'absence de rassemblement". "On nous l'a imposé dès le départ dans une stratégie organisée pour cela, toute la gauche a perdu". Elle rappelle que "la gauche ne gagne que quand elle est rassemblée".

Un seul groupe d'opposition à gauche ?

Les deux opposantes à Damien Meslot parviendront-elles à s'unir dans un seul et même groupe au sein du nouveau conseil municipal ? "Evidemment, il faut qu'on aille dans ce sens-là, je n'imagine même pas autre chose", a déclaré Samia Jaber, qui dispose avec sa liste de trois conseillers municipaux. "Je mets les divisions derrière moi, il faut construire dès aujourd'hui le rassemblement pour préparer l'opposition face à Damien Meslot".

Mathilde Nassar, qui dispose de quatre conseillers, estime que la dynamique est de son côté. "J'ai un regret : qu'on n'arrive pas à construire ensemble et qu'on ne partage pas certaines valeurs", a-t-elle commenté sur France Bleu. "Mais rien n'est perdu, on va continuer à œuvrer", insiste Mathilde Nassar. "On a une gauche tournant autour des questions d'écologie et de démocratie qui est en tête et c'est là-dessus qu'on va travailler".

La candidate centriste Marie-José Fleury, qui avait obtenu 10,22% au premier tour, remporte deux sièges dans le nouveau conseil élu avec 9,13% des voix. Le second tour des municipales a Belfort a été marqué par une très forte abstention : 65,81%. L'abstention au premier tour avait été de 64,28%.

La maire de Belfort reste à droite.
La maire de Belfort reste à droite. © Radio France - Jonathan Landais

Le détail des résultats des élections municipales à Belfort :

Notre moteur de recherche, pour trouver tous les résultats des élections municipales 2020 :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu