Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Elections Municipales : Edouard Philippe au Havre revendique des colistiers "pas d'accord sur tout"

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)
Le Havre, France

Édouard Philippe, candidat aux élections municipales au Havre, a présenté ce vendredi ses premiers colistiers. Des personnalités aux horizons très divers et qui ne sont pas toutes en accord avec sa politique en tant que Premier ministre. Il assure que ça ne lui pose pas problème.

Edouard Philippe, candidat aux élections municipales au Havre, ne veut pas des colistiers "qui soient d'accord sur tout".
Edouard Philippe, candidat aux élections municipales au Havre, ne veut pas des colistiers "qui soient d'accord sur tout". © Radio France - Anne Bertrand

Édouard Philippe a présenté ses dix premiers colistiers, tous nouveaux dans cette aventure électorale et tous en position éligible. Des Havrais de longue date ou fraîchement installés, qui viennent d'horizons très différents mais qui partagent la même ambition pour leur ville.  

Il y a une médecin gérontologue, un ingénieur en écologie marine, une infirmière libérale, des chefs d'entreprise, un professeur d'histoire géographie ou encore un commerçant à la retraite.  Edouard Philippe entraîne aussi derrière lui deux personnalités bien connues du monde sportif au Havre : Thierry Uvenard, le coach des footballeuses du HAC, et Oumou Niang Fouquet, la présidente du HAC Handball.

Oumou Niang Fouquet, issue du quartier de Caucriauville, est aussi engagée politiquement : elle est conseillère régionale socialiste de Normandie.  Elle était même dans l'opposition quand Édouard Philippe était maire, avant de démissionner du conseil municipal en 2016. Elle prévient: "Je ne serai pas d'accord avec tout ce qui se passe" mais elle apprécie chez le candidat son "écoute" et sa "bienveillance"

Le Premier ministre compte même sur sa liste une avocate havraise contre la réforme des retraites. "Elle garde sa liberté de penser, elle a parfaitement raison", affirme-t-il. Pour Me Caroline Leclercq, c'était une "condition de mon engagement". Mais elle tient à distinguer l'engagement havrais d’Édouard Philippe et sa politique nationale. 

La permanence de campagne d'Edouard Philippe au Havre vendredi matin. - Radio France
La permanence de campagne d'Edouard Philippe au Havre vendredi matin. © Radio France - Anne Bertrand

Le Premier ministre revendique haut et fort cette diversité d'opinion. Et ce n'est pas un hasard, dans une période où lui même reconnaît que "les tensions sont vives" et où "certains semblent oublier ce qu'est un débat démocratique". Il n'a pas évoqué directement sa permanence de campagne dégradée la veille, avec ces mots sur le mur "Dégage Doudou, Le Havre est à nous", mais on se doute bien qu'il y pensait. 

Les autres candidats déclarés au Havre sont :

  • Magali Cauchois pour Lutte Ouvrière
  • Jean Paul Lecoq pour le Parti communiste et France Insoumise
  • Alexis Deck pour Europe Ecologie Les Verts et le Parti socialiste
  • Frédéric Groussard pour le Rassemblement national
  • Béatrice Canel Depitre pour le Parti animaliste
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu