Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales en 2020 à Quetigny : le tour d'horizon des candidats

-
Par , France Bleu Bourgogne

On poursuit comme chaque lundi notre coup de projecteur sur une commune de Côte-d'Or à l'approche des élections municipales des 15 et 22 mars prochain. Après Auxonne et Montbard, direction Quetigny ce matin, à quelques kilomètres à l'est de Dijon.

La mairie de Quetigny, est située à quelques kilomètres à l'est de Dijon.
La mairie de Quetigny, est située à quelques kilomètres à l'est de Dijon. © Radio France - Stéphanie Perenon

Dans un peu moins de deux mois, on vote pour les élections municipales. À Quetigny, le maire sortant Rémi Détang (PS), l'a annoncé, il est candidat à sa propre succession. Parmi les engagements pris par la municipalité sortante, il fallait "recréer une centralité et pour dynamiser le commerce et créer des logements afin d'attirer de nouveaux habitants" rappelle l'élu. 

Le maire de Quetigny Rémi Détang est candidat aux prochaines élections municipales de mars. - Radio France
Le maire de Quetigny Rémi Détang est candidat aux prochaines élections municipales de mars. © Radio France - Stéphanie Perenon

Un engagement, accueillir de nouveaux habitants

La commune compte 9965 habitants selon le dernier recensement de l'INSEE. "La population est vieillissante et cette diminution est d'autant plus importante qu'en repassant sous le seuil des 10.000 habitants, nous perdons des dotations de l'État, entre 300 et 400.000 euros" précise le maire, "d'où la nécessité de réaménager le cœur de ville." 

Relire : Municipales en Côte-d'Or : la ville d'Auxonne va changer de maire

Une place centrale réaménagée mais diversement appréciée

Dix millions d'euros ont été investis pour le réaménagement de la place centrale Henri-Rémond. Reliée par le tramway, elle accueille un marché bio une fois par mois et de nombreux magasins de proximité mais ne fait pas l'unanimité. "Elle est bien mais elle est un peu vide" explique ce quetignois arrivé depuis peu. Pour Afaf, une trentenaire qui vient y faire ses courses, "ça manque de peps, il faudrait des fleurs et plus d'arbres!" Michel et sa compagne, eux sont ravis, "on trouve tous les commerces et il y a des bancs pour les personnes âgées, que demander de mieux!"

La place centrale Henri-Rémond a été entièrement réaménagée à Quetigny. - Radio France
La place centrale Henri-Rémond a été entièrement réaménagée à Quetigny. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des travaux qui se poursuivent 

Les travaux continuent sur la place avec l'installation prochaine du bureau de poste dans le local de Casino. "L'enseigne a repris le magasin Super U et ses 17 salariés" souligne Rémi Détang. "Il faut laisser un peu de temps aux habitants pour se faire de nouvelles habitudes" poursuit le maire, "avec l'ouverture prochaine d'une brasserie au printemps et de la Médiathèque d'ici trois ans avec des ouvertures le dimanche, cette place va vivre autrement". La construction de 260 logements en plein cœur de ville est aussi très attendue.

Une brasserie doit ouvrir au printemps sur la place centrale à Quetigny. - Radio France
Une brasserie doit ouvrir au printemps sur la place centrale à Quetigny. © Radio France - Stéphanie Perenon

Le cœur de ville privilégié au détriment des autres quartiers ? 

"Tout pour la grande place mais rien pour les autres quartiers" regrette Mustafa, quetignois depuis dix ans. Un sentiment que partage Catherine, installé dans le quartier Fontaine-Village, "il y a vraiment des choses à faire dans les autres quartiers!" Mais le maire défend son bilan et rappelle que de gros efforts ont été faits sur l'entretien des bâtiments scolaires entre autres. La municipalité revendique aussi un bilan plus que positif en matière d'écologie avec l'installation d'un nouveau maraîchage bio, le zéro phyto pour l'entretien des espaces verts, l'achat d'un verger pédagogique et l'installation de ruches avec la première levée de miel tout récemment.

Plus de concertation, c'est l'engagement de Sébastien Kencker 

Un bilan que l’opposition juge plutôt positif, "de très bonnes choses ont été faites sur la place centrale mais pour aménager le cœur de ville, il aurait fallu plus de concertation" glisse Sébastien Kencker. Le conseiller municipal d'opposition, mène la seule autre liste déclarée pour le moment, avec l'association "Ensemble, Travaillons et Imaginons Quetigny (ETIQ)". Parmi ses engagements, "mettre en place une démocratie constructive pour les habitants, car dit-il, "entendre les habitants c'est bien mais les écouter c'est mieux".

→ Retrouvez notre + INFO consacré aux Municipales à Quetigny ce lundi 20 janvier 2020 à 7h16 et 8h46 sur les ondes de France Bleu Bourgogne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu