Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Elections municipales en Alsace : "On part en campagne"

Municipales en Alsace : à Plobsheim, la maire jette l'éponge après un mandat

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

On part en campagne, épisode 4. Aujourd'hui, on vous emmène à Plobsheim, dans le Bas-Rhin. Anne-Catherine Weber en est maire depuis 2014. Mais elle a décidé de ne pas se représenter, notamment à cause des baisses de dotations de l'Etat.

Anne-Catherine Weber, maire sortante de Plobsheim (janvier 2020)
Anne-Catherine Weber, maire sortante de Plobsheim (janvier 2020) © Radio France - Margot Turgy

Plobsheim, France

Anne-Catherine Weber a longuement réfléchi avant de prendre sa décision. Comme un quart des maires sortants, elle ne se représentera pas aux élections municipales de mars prochain. "On est entre le marteau et l'enclume en permanence", explique-t-elle.

Il y a d'abord la sollicitation permanente de ses administrés, "surtout pour des problèmes de stationnement, de vitesse, de voisinage" ... Alors que, selon l'élue, le bureau du maire "n'est pas forcément le lieu le plus adéquat pour gérer ce genre de choses." 

Manque de moyens pour la commune 

S'ajoute le manque de moyens alloués par l'Etat, en baisse depuis plusieurs années. Quand Anne-Catherine Weber a par exemple souhaité construite une nouvelle école, un projet à cinq millions d'euros, l'Etat a annoncé seulement 200 000 euros d'aide financière. "Je me suis dit que ce n'était pas possible, qu'il devait y avoir un problème quelque part", dit-elle. Après renégociation, L'Etat a finalement augmenté sa subvention à plus de 780 000 euros. 

Reportage à Plobsheim, dans le Bas-Rhin, où la maire Anne-Catherine Weber a décidé de ne pas se représenter

Si je ne retenais que le négatif, j'aurais démissionné avant !

Malgré sa décision de rendre son écharpe tricolore, Anne-Catherine Weber ne retient que le positif de son expérience de maire : "Si ce que je retenais était négatif, j'aurais démissionné avant!", souligne-t-elle. De ses six années passées à la tête de Plobsheim, elle évoque surtout la mise en place des "journées citoyennes", il y a trois ans. Des journées où il y a de la "joie à tous les étages", selon Anne-Catherine Weber, et où les habitants se retrouvent pour embellir la commune.  

Son équipe municipale reprendra le flambeau en mars, avec une liste sans étiquette menée par son adjointe Michèle Leckler. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu