Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Elections municipales en Alsace : "On part en campagne"

Municipales en Alsace : à Thal-Marmoutier, le maire veut continuer d'accueillir des réfugiés

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

On part en campagne, épisode 3. Jean-Claude Distel accueille des réfugiés dans sa commune de Thal-Marmoutier depuis 2017, suite à un appel aux maires lancé par Emmanuel Macron. Ciblé par des tags haineux l'année dernière, il ne compte pas arrêter sa politique d'accueil.

Jean-Claude Distel, maire de Thal-Marmoutier depuis 2008, se présente pour un troisième mandat (janvier 2020)
Jean-Claude Distel, maire de Thal-Marmoutier depuis 2008, se présente pour un troisième mandat (janvier 2020) © Radio France - Margot Turgy

Thal-Marmoutier, France

Pour Jean-Claude Distel, en tant "qu'élu de la République", accueillir des réfugiés est "un devoir". Depuis deux ans, plusieurs centaines de demandeurs d'asile sont venus passer quelques mois à Thal-Marmoutier, village à quelques kilomètres de Saverne, avant d'être relogés ailleurs en France. 

C'est un devoir d'humanité d'accueillir les réfugiés 

Le sixième groupe de réfugiés est arrivé fin novembre 2019. Une cinquantaine d'hommes, de femmes et d'enfants originaires d’Érythrée, d’Éthiopie ou de Centrafrique. "Quand on voit dans quel niveau de précarité, surtout psychologique, ils arrivent, je me dis que c'est un devoir d'humanité de les accueillir", explique le maire, élu pour la première fois en 2008. 

Reportage sur Jean-Claude Distel, un maire qui accueille des réfugiés dans sa commune de Thal-Marmoutier

Visé par des tags haineux 

Une politique d'accueil qui lui a valu d'être personnellement visé par des tags haineux l'an passé. Mais Jean-Claude Distel ne se laisse pas intimider : "Ça m'a affecté bien sûr, mais je reste droit dans mes bottes. Je continue." 

S'il est réélu en mars pour un troisième mandat, Jean-Claude Distel pourrait héberger des demandeurs d'asile de manière pérenne. "On n'a pas encore tous les détails mais le but serait de les installer tout de suite pour faciliter leur intégration", détaille-t-il. 

Aucun autre candidat aux municipales ne s'est pour l'instant déclaré à Thal-Marmoutier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu