Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Elections municipales en Alsace : "On part en campagne"

Municipales en Alsace : Wissembourg veut conserver ses jeunes

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

On part en campagne épisode 27. Le maire de Wissembourg, Christian Gliech, est candidat à un troisième mandat. Il a face à lui deux candidats : André Krieger et Sandra Fischer Junck. L'un des enjeux dans les prochaines années, c'est de conserver les jeunes dans la commune.

La mairie de Wissembourg.
La mairie de Wissembourg. © Radio France - Lucile Guillotin

La commune de Wissembourg a perdu 600 habitants en 10 ans. Elle est passée de 8.400 à la fin des années 2000 à 7.800 en 2016. Et la population vieillit : 25% des habitants ont plus de 65 ans et les 18-30 ans sont peu nombreux. 

Après le bac, ils partent faire leurs études ailleurs et la plupart ne reviennent pas dans la commune. Le maire sortant, Christian Gliech, veut s'attaquer à ce problème en développant l'enseignement supérieur. "Il y a l'opportunité de développer des filières de type BTS et DUT. On le sait bien, c'est lorsqu'on a des étudiants qu'on maintient les gens sur place".

Pour éviter que les jeunes s'épanouissent ailleurs, André Krieger, expert comptable et candidat aux municipales pour la deuxième fois, insiste sur l'emploi. "On estime que les industriels et les entreprises basées à Wissembourg sont déjà au complet. Il manque de vraies entreprises qui démarrent. Des personnes demandent à développer le co-working. On peut créer des liens avec des jeunes."

Sandra Fischer Junck, infirmière libérale et élue d'opposition, est elle aussi candidate. Son idée : proposer plus de solutions d'hébergement pour les jeunes actifs "avec des bails précaires. Il faut aussi connaitre les besoin réels des chefs d'entreprise. Si les jeunes vivent un certain temps ici et qu'ils trouvent notre ville agréable, ils décideront de s'y installer. En tout cas, Haguenau se développe comme ça". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu