Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales en Dordogne : après 37 ans comme maire de Trélissac, Francis Colbac candidat à un septième mandat

-
Par , France Bleu Périgord

Le maire communiste de Trélissac Francis Colbac a présenté sa liste pour les municipales ce lundi 3 février. A presque 71 ans et après 37 ans de mandat, il se dit toujours motivé et pas du tout lassé. Et espère même faire mieux qu'en 2014 où il avait récolté 65% des voix dès le premier tour

Francis Colbac le maire de Trélissac est candidat à un nouveau mandat
Francis Colbac le maire de Trélissac est candidat à un nouveau mandat © Radio France - Antoine Balandra

Il repart ! Après 37 ans de mandat, le maire communiste de Trélissac Francis Colbac a annoncé officiellement sa candidature ce lundi soir. Après six mandats, le maire âgé aujourd'hui de presque 71 ans a donc décidé de repartir et de briguer un septième mandat dans sa commune de 6.650 habitants, tout près de Périgueux. Ce lundi soir, il a donc présenté sa liste soutenue officiellement par le PCF et le PS.

Reportage sur la présentation de la liste de Francis Colbac aux Municipales de mars 2020

Sur cette liste "d'Union démocratique", il y a 31 noms dont environ un tiers de nouveaux. 

"Un équilibre difficile à trouver, entre la sociologie, les quartiers, les sensibilités politiques et bien sûr la parité" explique Francis Colbac.

Peu d'encartés. Deux PS, trois PCF. Et puis des membres d'associations et de la "société civile" pour une liste décrite comme progressiste et démocratique. 

Les membres de la liste de Francis Colbac - Radio France
Les membres de la liste de Francis Colbac © Radio France - Antoine Balandra

Priorité affichée par le maire : continuer à soutenir et développer la vie associative ou encore construire de nouveaux logements sociaux et continuer d'investir dans la voirie. Sans oublier le maillage en maisons de quartiers.

Il souhaite également que cette élection soit l'occasion de dire non à la politique d'Emmanuel Macron.

"La politique du pouvoir porte des coups au plan social, en matière économique, il y a un tas de reculs sociaux comme jamais. Notamment sur les retraites. Donc les gens vont nécessairement s'exprimer là-dessus" dit-il

Francis Colbac espère aussi que les Trélissacois voteront aussi pour leur cadre de vie qu'il entend encore améliorer, via des voies douces par exemple. Tout cela dans un budget maîtrisé et avec une gestion en constante amélioration estime-t-il.

Francis Colbac se dit "déterminé" pour ce septième mandat

La gestion en question

D'ailleurs l'élu n'hésite pas à mettre en avant l'une de ses colistières... Nicole Deslondes, responsable associative, mais qui siégeait jusque là dans l'opposition.

"Sur cette mandature, il y a eu un renouvellement notamment du DGS, qui je pense à beaucoup contribué à remettre les finances dans le droit chemin... Et c'est ce qu'il se passe aujourd'hui !" dit-elle.

Eric Fallous remet en cause la gestion de la mairie de Trélissac

Voilà qui n'est pas tout à fait l'avis d'Eric Fallous, 47 ans, tête de liste de la liste d'opposition au maire sortant, soutenu par La République en Marche : "Il faut du renouveau. Parce qu'à Boulazac par exemple Jacques Auzou est là depuis six mandats mais a une gestion budgétaire exemplaire. Si nous avions la même gestion que lui je serais le plus heureux des habitants à Trélissac" dit Eric Fallous

Car ce qui fait aussi parfois parler à Trélissac, c'est "l'âge du capitaine". Pour Francis Colbac, son âge et son expérience ne posent aucun problème : "Je me sens toujours motivé. Je crois que c'est cela qui est important. Parce qu'il y a des jeunes vieux... Si je fatiguais en cours de mandat, j'aviserai. Mais ce n'est pas le cas pour l'instant" assure l'élu. 

Francis Colbac espère même faire mieux qu'il y a six ans où il avait récolté 65% des voix dès le premier tour. En attendant, le communiste a installé son local de campagne... dans les anciens locaux d'une banque.

Une autre liste est donc déclarée pour ces municipales à Trélissac : celle d'Eric Fallous 47 ans, soutenu par La République en Marche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu