Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales en Limousin : l'analyse du politologue Pascal Plas

-
Par , France Bleu Limousin

Le maire de Limoges réélu, des bouleversements dans d'autres communes de la communauté urbaine. Le politologue Pascal Plas était l'invité de France Bleu Limousin ce lundi, avec Françoise Pain, pour décrypter les résultats des municipales.

Pour Pascal Plas, le paysage politique est en plein changement.
Pour Pascal Plas, le paysage politique est en plein changement. © Radio France - Jérôme Edant

Comment interpréter la large victoire d'Emile-Roger Lombertie, ce 28 juin ? Pour Pascal Plas, politologue à l'Université de Limoges, "c'est à la fois le déclin du socialisme, et le fait que les réformes du premier mandat sont perçues comme devant être continuées".

Son adversaire Thierry Miguel n'a réuni que 41% des suffrages, faute d'union avec d'autres composantes de la gauche. "Il y avait probablement une stratégie à jouer à gauche, surtout avec la vague verte que l'on voit un peu partout", constate Pascal Plas, "la désunion à Limoges est probablement extrêmement coûteuse pour le parti socialiste". Pour lui, c'est "un problème ancien, sauf que là, je crois qu'on est arrivés au bout du processus"

Quel impact pour les prochaines élections ? 

Le maire de Limoges peut-il aussi emporter la communauté urbaine ? "Les équilibres lui sont plutôt favorables", juge Pascal Plas, après les changements importants survenus dans la périphérie de la ville, avec l'émergence notamment  de listes "divers-centre". 

Des changements qui relèvent sinon du dégagisme, de "rififi dans la succession" des maires et de la multiplication des listes. Et cela aura un impact sur les scrutins à venir : régionales, départementales et sénatoriales. Mais pour Pascal Plas, "il y a une prime aux petites communes" dans les sénatoriales, et donc, ces changements dans de grosses communes n'auront peut-être pas tant d'effet. Il note aussi la difficulté d'implantation de LREM. 

Le décryptage des municipales à Limoges, avec Pascal Plas, politologue

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu