Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales en Moselle : 10 listes déposées à Metz, trois communes sans candidat

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les candidats aux élections municipales avaient jusqu'à ce jeudi 18h pour déposer leur liste en préfecture. En Moselle, sur les 725 communes du département, trois communes n'ont aucun candidat.

Une urne électorale (photo d'illustration).
Une urne électorale (photo d'illustration). © Maxppp - MAXPPP

On connaît désormais les listes déposées par les candidats en Moselle pour les prochaines élections municipales, les 15 et 22 mars. Ils avaient jusqu'à jeudi 18h00 pour les remettre en préfecture. Les chiffres à retenir :

  • 754 015 : le nombre de votants pour ce scrutin, dont 11 630 ressortissants de l'Union européenne.
  • 384 : le nombre de listes dans les communes de plus de 1 000 habitants. 
  • 7 993 : le nombre de candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants.
  • 64 : le nombre de communes de plus de 1 000 habitants avec une seule liste.
  • 3 : le nombre de communes qui n'ont aucun candidat pour ces élections, toutes sont dans le secteur de Bouzonville. Il s'agit de Berviller-en-Moselle, Brettnach et Neunkirchen-lès-Bouzonville qui n'a aucun prétendant pour la deuxième élection consécutive.
  • 10 : le nombre de listes déposées à Metz. Christian Bemer, chef de file de "Metz aux Messins", sous l'étiquette de l'Union des Républicains et des Démocrates, a finalement jeté l'éponge dénonçant dans un communiqué "les pressions, les menaces et l'ostracisme" dont il dit avoir été victime.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu