Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Saint-Avold : l'ex-adjoint René Steiner met fin à 19 ans de mandat d'André Wojciechowski

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

C'est probablement l'une des plus grosses sensations de ce second tour des municipales en Moselle. René Steiner est devenu ce dimanche maire de Saint-Avold. Il écarte André Wojciechowski, dont il a été l'adjoint, avec 58,13% des suffrages.

René Steiner succède à André Wojciechowski, en place depuis 19 ans.
René Steiner succède à André Wojciechowski, en place depuis 19 ans. © Radio France - Marc Bertrand

Saint-Avold va devoir s'habituer à du changement. Voilà 19 ans qu'André Wojciechowski occupait le fauteuil de maire à Saint-Avold. Ce dimanche, il a pourtant été battu par l'un de ses anciens adjoints, René Steiner. Ce dernier enlève 58,13% des suffrages et écarte de fait l'ancien élu naborien. 

"Ce n'est pas qu'un changement de maire, c'est un changement de système", a clamé René Steiner sur les marches de la mairie de Saint-Avold. Il ré-affirme comme sa première priorité l'assainissement des finances de la ville, et promet qu'il réduira les indemnités des élus, et les frais alloués au maire. Le changement, le mot revient dans la bouche de beaucoup d'électeurs présents devant la mairie, qui avouent avoir surtout voté contre le maire sortant. 

André Wojciechowski "très affecté"

A l'issue du 1er tour en mars dernier, André Wojciechowski avait pourtant viré en tête. Mais sa première expérience dans un second tour aura finalement tourné au fiasco. Son alliance avec Tristan Atmania, pourtant l'un de ses principaux opposants pendant la campagne, n'aura pas suffit à maintenir son avance : "Le choix à faire était clair, je pense que les Naboriens ont exprimé la volonté d'être dans un nouveau cycle. Je respecte leur choix, ils veulent tourner la page", explique Tristan Atmania. 

Aux abonnés absents à la mairie, André Wojciechowski n'a pas répondu aux reporters de France Bleu Lorraine ce dimanche soir. Son entourage le dit "très affecté" par l'ampleur du score. Dimanche soir, il n'avait pas non plus envoyé de message de félicitations à son successeur à la mairie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu