Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales en Moselle : zoom sur dix communes

mardi 11 mars 2014 à 11:48 Par Blandine Costentin, France Bleu Lorraine Nord

Jusqu'à l'avant-veille du scrutin, France Bleu Lorraine s'arrête chaque jour sur une commune-clé de Moselle. De Thionville à Metz, en passant par Montigny-lès-Metz, Freyming-Merlebach, Woippy, Hayange, Saint-Avold, Forbach, Amnéville et Sarreguemines. Candidats et enjeux à découvrir ici.

Urne vote municipales
Urne vote municipales © Creative commons - Pierre-Alain Dorange

Le programme de nos zooms

Dix communes clés

Thionville, quatre listes pour une municipalité qui a basculé à gauche lors des municipales de 2008. Montigny-lès-Metz : quatre listes s'affrontent, là aussi, dans la troisième ville la plus peuplée du département. Freyming-Merlebach, dans le bassin houiller. Trois listes se présentent devant les électeurs de cette ville qui ne cesse de perdre des habitants depuis la fermeture des dernières mines, il y a 10 ans. Woippy : les trois listes d'opposition dénoncent l'endettement de la ville, tandis que le maire sortant défend ses investissements. Hayange, une ville marquée par le chômage, la crise de la sidérurgie et le dossier Arcelor-Mittal. Six listes sont en lice. Saint-Avold : trois listes, l'emploi et la fiscalité comme thèmes dominants  de la campagne. Forbach, une ville particulièrement observée au plan national par les partis et convoitée par le FN. Quatre listes s'affrontent au premier tour. Amnéville où dix listes et 330 candidats se disputent la succession de Jean Kiffer, disparu en 2011 après 46 ans de mandat. Sarreguemines : cinq listes sont présentes dans une ville où, là encore, le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale. Metz, la préfecture de la Moselle, dont le basculement à gauche avait créé la surprise en 2008. Sept listes se disputent les faveurs des électeurs.