Politique

Municipales : Firminy, dernier bastion de gauche

Par Tescher Léo, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 30 mars 2014 à 23:07

Les trois candidats au débat spécial municipales à Firminy: Jean-Paul Valour, Marc Petit et Dino Cinieri.
Les trois candidats au débat spécial municipales à Firminy: Jean-Paul Valour, Marc Petit et Dino Cinieri. © Radio France - Tifany Antkowiak

Le maire sortant Marc Petit (PCF) sort vainqueur de la triangulaire l'opposant à Dino Cinieri (UMP) et à Jean-Paul Valour (FN).

Il ne reste que Firminy. De toutes les grandes villes ligériennes, la cité appelouse reste la seule à gauche.

"Quand on ne respecte pas un programme, on se prend une claque", Marc Petit à propos de François Hollande.

Résultat à Firminy

De 329 voix, l'avance de Marc Petit (PCF) sur son rival à l'UMP est passée à 278 voix. Bien suffisant pour être réélu à la mairie de Firminy. Avec 47,41% des voix, Marc Petit devance Dino Cinieri - à 43,68%.Derrière, Jean-Paul Valour, le candidat FN qui a perdu près de 8 points entre les deux tours (16,75% contre 8,91%).

"J'espère que M.Petit saura dépasser les clivages pol pr œuvrer dans l’intérêt de Firminy", Dino Cinieri.

A noter que par rapport au premier tour, 387 appelous supplémentaires sont aller voter. Faisant passer la participation de 64,83% à 68,3%.