Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales : Florian Bercault (Demain Laval Ensemble) veut "redynamiser les quartiers"

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Doubler les effectifs de la police municipale à Laval, cantines scolaires à 1€, baisse de la dette de la ville, la gauche lavalloise a des idées. Florian Bercault, tête de liste Demain Laval Ensemble veut aussi revoir le projet de l'actuelle municipalité sur la place du 11 novembre.

Florian Bercault (3ème en partant de la gauche) tête de liste Demain Laval Ensemble.
Florian Bercault (3ème en partant de la gauche) tête de liste Demain Laval Ensemble. © Radio France

- Depuis 2014, la vie de l'opposition municipale à Laval a été mouvementée avec plusieurs démissions et des scissions. Est-ce un désavantage ou pas dans la conquête de la mairie ? 

L'objectif est de faire le rassemblement le plus large autour de valeurs et d'un projet qui est co-construit depuis des mois avec les Lavallois. On est en train d'écrire une nouvelle page, une nouvelle dynamique avec de nouvelles énergies. On peut effectivement parler du passé, mais la liste Demain Laval Ensemble regarde l'avenir pour donner une nouvelle impulsion à notre ville. 

- C'est pour ces raisons d'ailleurs que l'on ne présente pas la gauche comme favorite aux élections municipales du mois de mars ? 

Le score est bien sûr plus qu'incertain et nous on y va vraiment pour gagner. C'est pour cela que j'ai rassemblé autour de moi des hommes et des femmes prêts à exercer les responsabilités dès le 22 mars [soir du second tour, ndlr].

- Un projet va voir le jour à Laval dans les prochains mois : c'est la piétonisation de la place du 11 novembre, avec un espace commerçant notamment. L'actuelle municipalité a lancé des études de faisabilité concernant un parking souterrain également. Si vous êtes élu, reviendrez-vous sur ce projet ? 

Le centre-ville est un des poumons de Laval. Et nous ce qu'on veut c'est redynamiser les quartiers. Et le centre-ville est un quartier. La place du 11 novembre elle, cristallise les débats. Il faudra trancher, il faudra refaire cette place où les Lavallois peuvent se retrouver...

- Mais avec l'actuel projet de la municipalité, porté par François Zocchetto ? 

Il faut reprendre les éléments de la concertation. Nous sommes opposés à la construction d'un parking souterrain car la ville n'en a pas les moyens ! Cela se répercuterait sur le prix du parking et cela amoindrirait l'attractivité du centre-ville. On ne reprendra certainement pas tous ce qui concerne les halles et les destructions d'arbres. Nous souhaitons prendre en compte davantage la Mayenne, l'eau, les arbres et le vivre-ensemble. Demain je serai un maire qui se préoccupera du quotidien des quartiers. Ce qui est important au quotidien, c'est l'entretien et la propreté de nos trottoirs. C'est l'entretien de notre patrimoine sportif, culturel, et c'est l'entretien de nos habitations. La rénovation thermique des habitations ce sera ma préoccupation. Je ne serai pas un maire qui fait des grands projets, c'est gérer plutôt le quotidien en accord avec la lutte contre le réchauffement climatique, l'efficacité énergétique. Cela doit être notre priorité. 

*En marge de la présentation de la liste Demain Laval Ensemble le 9 février 2020, Florian Bercault est revenu sur un certain nombre de propositions. Le rétablissement des cantines à 1€, "pour que les Lavallois ne soient pas empêchés de manger à leur faim, malgré les contraintes budgétaires des familles". Le doublement des efectifs de la police municipale passant de 6 à 12, "afin d'assurer une sécurité de proximité et des actions de préventions". La transition écologique "avec la gratuité des bus le week-end pour développer d'autre type de mobilités" déclare Florian Bercault. 

La liste Demain Laval Ensemble 

1 Florian Bercault, 29 ans, chef d’entreprise (Saint-Julien)

2 Marie Boisgontier, 61 ans, libraire retraitée (La Senelle)

3 Bruno Bertier, 53 ans, directeur régional d’une banque coopérative (Préfecture)

4 Lucie Chauvelier 19 ans, étudiante en droit, membre de Jeunes pour le climat (Thévalles)

5 Antoine Caplan, 37 ans, cadre administratif, élu dans un conseil d’école (Hilard)

6 Béatrice Ferron, 66 ans, policière municipale retraitée, ancienne présidente d’un comité de quartier (Le Bourny)

7 Éric Paris, 60 ans, pédiatre, chef du pôle femme-enfant à l’hôpital (Haut-Rocher-Fourches

8 Caroline Garnier, 45 ans, professeure de sciences naturelles dans un lycée privé (Vieux-Laval)

9 Bruno Fléchard, 58 ans, directeur artistique d’un centre culturel (Félix-Grat)

10  Céline Loiseau, 51 ans, maitre de conférences à l’IUT, secrétaire d’un club sportif (Le Pecq)

11 Georges Poirier, 71 ans, journaliste retraité, dirigeant associatif national (Cathédrale)

12 Marjorie François, 38 ans, comptable, vice-présidente d’une association contre les discriminations et administratrice d’une association solidarité santé (Haute-Follis)

13 Georges Hoyaux, 58 ans, officier retraité des sapeurs-pompiers, vice-président d’un club cyclotouriste (Le Tertre)

14 Marie-Laure Clavreul, 44 ans, professeure-documentaliste en lycée privé (Britais)

15 Paul Le Gal-Huaumé, 22 ans, entrepreneur en nouvelles technologies (Gué d’Orger)

16 Christine Droguet, 52 ans, infirmière-puéricultrice, directrice de crèche, administratrice d’une mutuelle (quai rive gauche)

17 Sébastien Buron, 41 ans, aide-soignant à l’hôpital, référent d’une association d’hébergement solidaire,  (Murat)

18 Ludivine Leduc, 28 ans, dessinatrice en bâtiment (Sainte-Catherine)

19  Laurent Paviot, 57 ans, responsable ressources humaines d’une grande entreprise (Chanteloup)

20 Solange Bruneau, 60 ans, professeure de lettres dans un lycée professionnel public, présidente d’un comité de jumelage (Avesnières)

21 Rihaoui Chanfi, 31ans, employé de banque, ancien administrateur d’une association de solidarités interculturelles (Gare)

22 Ingrid Walkowiak, 41 ans, professeure des écoles publiques à Saint-Nicolas (Mendès-France)

23  Jonathan Guilemin, 35 ans, agent de sureté (Pont de Paris

24 Anne Ybard, 64 ans, ancienne éducatrice sportive dans l’insertion, élue dans des instances sportives départementales (Le Gravier)

25 Mathieu Gautier, 47 ans, manager relation client, pompier volontaire (Hauts de Thévalles)

26 Nathalie Rannou, 54 ans, artisan commerçante en coiffure à domicile (Cardinal-Suhard)

27 Ronald Daniélou, 36 ans, aide-soignant dans une maison de retraite, arbitre-joueur de football (Murat)

28 Catherine Caillère, 60 ans, ancienne travailleuse familiale, présidente d’une association d’insertion pour les plus précaires (Le Bourny)

29 Laurent Buron, 41 ans, éducateur sportif (Bootz)

30 Céline Potier, 42 ans, professeure de maths-physique-chimie en lycée professionnel privé (Solférino)

31 Malik Abouali, 29 ans, chauffeur de bus (Le Bourny

32 Liliane Clément, 53 ans, aide à domicile auprès de personnes âgées (La Pillerie)

33 Serge Launay, 60 ans, ouvrier retraité de l’automobile, ancien trésorier d’une association de quartier (Le Ponceau-Vivaing)

34 Claire Ledauphin, 33 ans, chef de projet web dans une entreprise lavalloise (Victor-Boissel)

35 Michel Carréric, 69 ans, ancien peintre en bâtiment, dirigeant national d’un syndicat de personnels HLM, secrétaire général d’une association santé (Hautes-Follis)

36 M’Mahawa Zelany, 20 ans, étudiante en BTS management commercial (Les Pommeraies-Vignes)

37 Dominique Minzière, 57 ans, ingénieur en formations (Saint-Nicolas)

38 Chantal Cézarine, 66 ans, bénévole auprès de jeunes handicapés (La Dacterie)

39 Thomas Deplace, 47 ans, chargé de communication d’une Fédération bancaire mutualiste (Victor-Boissel)

40 Isabelle Thereau, 54 ans, conseillère pédagogique pour les décrocheurs scolaires, ancienne présidente d’un centre social associatif (Le Point du Jour)

41 Antoine Gouye, 20 ans, étudiant à l’IUT métiers du multimédias et de l’internet (Grenoux)

42 Audrey Wanegffelen, 37 ans, directrice d’un accueil de loisirs, présidente de section d’un club omnisports (Bel Air)

43 Guillaume Garot, 53 ans, député, ancien maire de Laval (Carrefour aux Toiles)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu