Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : François Méril, candidat UPR, propose l'instauration du RIC

-
Par , France Bleu Maine

François Méril, candidat de l'Union Populaire Républicaine (UPR) au Mans, propose l'instauration du référendum d'initiative citoyenne (RIC) au niveau local. Il voudrait également filmer et diffuser en direct les délibérations du futur conseil municipal.

Le candidat de 53 ans propose l'instauration du RIC au Mans.
Le candidat de 53 ans propose l'instauration du RIC au Mans. © Radio France - Simon Soubieux

Le candidat tête de liste de l'Union Populaire Républicaine (UPR) au Mans, François Méril, s'engage à instaurer le référendum d’initiative citoyenne (RIC) au niveau local en cas d'élection. Ce type de consultation populaire avait notamment été demandé par les Gilets Jaunes, lors de leur mouvement. François Méril, 53 ans, informaticien dans la fonction publique et Manceau depuis une quinzaine d'années, demande lui plus de transparence et de démocratie locale dans la prise de décision des élus. 

"Nous appliquerons les décisions prises et approuvées par référendum sur proposition des habitants" -François Méril, candidat UPR au Mans

"Il faut une plus grande implication de la population mancelle dans les décisions prises par le conseil municipal", explique le candidat. "Nous fixerons un pourcentage du nombre d'électeurs, à partir duquel un référendum pourra être convoqué. Nous appliquerons ensuite les décisions approuvées par référendum sur proposition des habitants." Le candidat, encarté dans le parti de François Asselineau depuis cinq ans demande aussi la captation vidéo des séances du conseil municipal : "On permettra à chaque citoyen de savoir ce qui se passe, d'avoir un œil en direct et en différé sur les délibérations du conseil.

Une liste pour l'instant incomplète 

Pour le moment, la liste UPR au Mans n'est pas encore complète : "Nous sommes encore en phase de construction de la liste. Elle est ouverte à toutes les personnes qui partagent nos idées, qu'elles soient encartées à l'UPR ou pas. Nous sommes confiants pour boucler cette liste.

La date limite de dépôt des listes en préfecture est fixée à la fin février. 

LIRE AUSSI - Municipales au Mans : l'UPR de François Asselineau aura une liste

Choix de la station

À venir dansDanssecondess