Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : il y aura finalement une liste au second tour à Saint-Georges-de-la-Couée

-
Par , France Bleu Maine

Faute de candidats dans la commune de Saint-Georges-de-la-Couée, il n'y avait pas eu de premier tour des municipales au mois de mars. Mais le confinement a laissé le temps à deux élus sortants de monter une liste pour le second tour prévu le 28 juin.

Quatre élus sortants et sept nouveaux venus forment la liste
Quatre élus sortants et sept nouveaux venus forment la liste - DR

Sylvain Bidier ne supportait pas l'idée de voir "disparaître l'identité" de sa commune, celle où il est né. Et qui risquait d'être mise sous tutelle d'une autre faute de gouvernance. Alors après un premier tour blanc en mars, sans scrutin faute de candidat, il a fini par se lancer, avec un autre conseiller sortant, Patrick Betton, pour reprendre le flambeau de la République dans cette commune de 159 habitants du sud-est sarthois. 

Dès septembre dernier pourtant, Céline Auriau, 40 ans, avait prévenu que son premier mandat de maire serait aussi le dernier : cinq heures minimum par jour en mairie, sans compter les imprévus et les réunions du soir... Difficile pour elle de concilier son rôle d'élue avec son travail, sa vie de famille, son enfant : "Je me fatigue un peu, explique-t-elle simplement, donc j'avais convoqué le conseil plusieurs fois pour savoir si quelqu'un voulait prendre la suite." Résultat : personne.

Sylvain Bidier et Patrick Betton ont été à l'origine de la constitution de cette liste
Sylvain Bidier et Patrick Betton ont été à l'origine de la constitution de cette liste © Radio France - Ruddy Guilmin

Le confinement et le report du second tour ayant offert un délai supplémentaire, les deux conseillers se sont finalement décidés et ont réussi à monter une liste de onze personnes (quatre sortants et sept nouveaux). Sylvain Bidier s'est "dévoué" pour en prendre la tête et devenir le futur maire, à une condition : "J'aurai évidemment le loisir de faire les conseils communautaires, le lien avec la préfecture ou les cérémonies, mais l'idée c'est d'avoir une gestion beaucoup plus collective, à quatre personnes avec les trois adjoints, on va essayer de faire comme un chef de projet qui gère son dossier thématique, sachant qu'on a des gros dossiers et que le maire ne peut pas porter ça tout seul."

La restauration de l'église ou l'aménagement du bourg, seront ainsi gérés par l'un des quatre sortants expérimentés, notamment l'ancienne maire, qui a accepter de "donner un coup de main" et dont l'aide sera précieuse. Tout comme l'énergie des sept nouveaux venus se réjouit le n°2, Patrick Betton : "On n'a pas la parité mais presque, mais ils vont apporter des nouvelles idées, des réflexions intéressantes, c'est ça qu'on voulait." Parmi ces nouveaux venus, trois jeunes agriculteurs récemment installés sur la commune. Qui n'auront besoin, comme chaque candidat de la liste, que d'une seule voix pour entrer au conseil municipal. 

  • À Flée, la maire sortante, Monique Gaultier, repart finalement après avoir constaté l'absence de candidature au premier tour. À Souillé, d'après nos information, une liste a été déposée par une adjointe sortante, Catherine Chaligné.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu