Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : "Je n’ai pas perdu. Il n’y a pas de majorité à Marseille, pas de maire" (Martine Vassal)

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Arrivée en deuxième position à l'issue du second tour des municipales avec 29,8% des suffrages, Martine Vassal rejette toute victoire du Printemps Marseillais. C'est pourtant bien la candidate de la gauche, Olivia Fortin, qui s'est imposée devant elle dans le 4e secteur, fief du sortant Gaudin.

Martine Vassal (LR) battue dans son secteur par le Printemps Marseillais.
Martine Vassal (LR) battue dans son secteur par le Printemps Marseillais. © Radio France - Laurent Grolée

Le score est sans appel : 29,8% pour les listes Les Républicains à Marseille, loin derrière celle du Printemps Marseillais (38,2%) mais Martine Vassal ne veut pas parler de défaite. Entourée de ses lieutenants dans sa permanence rue Paradis ce dimanche soir elle a rejeté toute victoire du Printemps Marseillais. 

"Ce soir il n'y a pas de majorité à Marseille, ce soir il n'y a pas de maire à Marseille. Il y a une courte défaite dans mon secteur dans un contexte national particulier." - Martine Vassal

Une courte défaite, dit-elle, dans le 4e secteur (6e et 8e arrondissements), pourtant fief de la droite et de Jean-Claude Gaudin. C'est Olivia Fortin, la candidate du Printemps Marseillais, qui la devance ici avec 42% des suffrages.

La candidate des Républicains sait que rien n'est pour autant joué, le troisième tour sera évidemment décisif et s'annonce compliqué. Si Michèle Rubirola veut prendre le fauteuil de maire, c'est un jeu d'alliances qui va devoir se mettre en place. De son côté Martine Vassal assure que ces résultats ne changent en rien son engagement dans ses autres fonctions à la Métropole et au département.

"Ma volonté pour Marseille, ma volonté pour la métropole restent intactes et mon combat continue."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu