Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales : l'ancien maire Serge Grouard officiellement investi par Les Républicains à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Selon nos informations, Serge Grouard est désigné chef de file des Républicains pour les municipales de mars 2020 à Orléans, ville dont il fut maire de 2001 à 2015. En guerre ouverte avec l'actuel maire Olivier Carré, Serge Grouard devrait donc se retrouver sur une liste face à son successeur.

Serge Grouard, en septembre 2017 à Orléans
Serge Grouard, en septembre 2017 à Orléans © Maxppp - Pascal Proust

Orléans, France

Selon les informations de France Bleu Orléans, la commission nationale d'investiture (CNI) des Républicains, réunie ce mardi soir, vient de désigner Serge Grouard comme chef de file de LR aux élections municipales de mars 2020 à Orléans. 

Serge Grouard, élu maire d'Orléans pour la première fois en 2001, avait démissionné de ses fonctions de premier magistrat en 2015 pour raisons de santé, mais siège toujours au conseil municipal d'Orléans.

"Etre chef de file ne veut pas forcément dire mener une liste aux municipales" avait expliqué Serge Grouard mi-octobre à France Bleu Orléans, lorsque il avait sollicité officiellement la CNI des Républicains, pour devenir chef de file du parti à Orléans, un parti auquel il avait de nouveau adhéré l'été dernier, après l'avoir quitté après la campagne de François Fillon à la présidentielle de 2017.

LR ne soutiendra donc pas le maire sortant, ancien élu du parti

Les Républicains choisissent donc d'investir l'ancien député-maire, très critique envers l'actuel maire Olivier Carré (ex adhérent LR, jusqu'en 2017) à qui il avait transmis le flambeau et avec qui la rupture est consommée. A tel point que Serge Grouard siège désormais dans un groupe de quinze élus dissidents, baptisé "les orléanais"

C'est aussi un désaveu pour Olivier Geffroy, président du parti LR dans le Loiret et adjoint au maire d'Orléans en charge de la sécurité : ce dernier a déjà annoncé souhaité poursuivre et s'allier avec Olivier Carré, officiellement soutenu par La République en Marche.  Le 18 octobre, Olivier Geffroy avait même annoncé à France Bleu Orléans son intention de solliciter à son tour la CNI de son parti pour être désigné chef de file à Orléans en vue des municipales. L'a-t-il réellement fait ? Si oui, sa candidature a-t-elle été examinée par la CNI ?

Les parlementaires LR du Loiret contre Olivier Geffroy

Dans un communiqué publié la semaine dernière, les quatre parlementaires LR du Loiret avaient accusé Olivier Geffroy de "prendre en otage le mouvement politique qu'il préside au plan départemental". Jean-Pierre Door, Marianne Dubois, Claude de Ganay, Jean-Noël Cardoux avaient donc demandé à Olivier Geffroy de démissionner de la présidence de LR 45, "la politique des Républicains étant claire au sujet des listes municipales, sans compromission aucune."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu