Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales à Annonay : l'élection sera-t-elle invalidée ? Un recours va être déposé

Par

Marc-Antoine Quenette (LR), arrivé deuxième au second tour de l'élection municipale d'Annonay (Ardèche) va déposer un recours en justice pour contester l'élection du futur maire Simon Plénet (PS). Il lui reproche des irrégularités pendant la campagne électorale.

Marc-Antoine Quenette accuse Simon Plénet d'avoir fait figurer sa photo et son nom sur un tract de la mairie pour la distribution de masques. Marc-Antoine Quenette accuse Simon Plénet d'avoir fait figurer sa photo et son nom sur un tract de la mairie pour la distribution de masques.
Marc-Antoine Quenette accuse Simon Plénet d'avoir fait figurer sa photo et son nom sur un tract de la mairie pour la distribution de masques. - MAQ

La mairie d'Annonay est sous tension depuis l'élection de la liste de Simon Plénet (PS) au second tour des municipales. Dimanche soir, seulement 37 voix séparaient le candidat de gauche à son rival de droite, Marc-Antoine Quenette. Ce dernier entame une action en justice, pour contester la légitimité de l'élection de Simon Plénet, actuel président d'Annonay Rhône Agglo. Selon lui, la campagne du successeur d'Olivier Dussopt est émaillée d'irrégularités. Il dénonce notamment une "utilisation illégale des moyens de la collectivité" au profit de sa campagne électorale. 

Publicité
Logo France Bleu

Des tracts problématiques ? 

Marc-Antoine Quenette va déposer un recours ce vendredi devant le tribunal administratif de Lyon, avec deux objectifs. "Le premier : faire annuler l'élection d'Annonay. Le deuxième : demander l'inéligibilité pendant au moins un an de Monsieur Plénet", explique-t-il. Ce qui pose problème selon lui, ce sont des tracts diffusés entre fin avril et début mai, pour prévenir les habitants d'Annonay de la distribution de masques, financés conjointement par la ville d'Annonay et l'agglomération.

Le tract distribué pendant le confinement.

"On lui reproche d'avoir fait imprimer ces tracts avec une photo de lui ainsi que son nom, uniquement pour la ville d'Annonay, alors que les masques étaient distribués dans toutes les villes de l'agglo." Selon l'équipe de Monsieur Quenette, il s'agit de financement illégal de campagne. "Ajouter cette photo sur le tract n'avait aucun intérêt pour informer la population. Il a utilisé les moyens de la Ville pour faire campagne, alors que cela est strictement prohibé par le code électoral." Par ailleurs, Monsieur Quenette assure avoir été écarté de l'une des distributions de masques, pour laquelle il s'était porté volontaire, au profit de colistiers de Simon Plénet. 

Simon Plénet confiant

De son côté, Simon Plénet conteste tout manquement. "C'était un tract d'information, que Monsieur Quenette a lui-même distribué dans un des quartiers de la ville. S'il jugeait ce tract irrégulier, pourquoi l'a t il distribué ? Je suis absolument confiant sur le bon déroulé de notre campagne. Monsieur Quenette veut jouer au procureur, je regrette qu'il n'accepte pas les résultats de cette élection", rétorque-t-il. 

Si la justice donne raison à Monsieur Quenette, l'élection municipale pourrait être invalidée. Dans ce cas, il faudrait donc organiser une nouvelle élection.  Pour rappel, Simon Plénet est arrivé en tête du deuxième tour en récoltant 41,95% des suffrages, avec 37 voix d'avance sur Marc-Antoine Quenette, qui a obtenu 41,01% des voix. Le candidat divers gauche Denis Neime a obtenu 10,22% et Jérôme Dozance a terminé avec 6,82%. L'abstention a été très forte pour ce second tour, s'élevant à 65,23%.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu