Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : la campagne du second tour redémarre à Lille

-
Par , France Bleu Nord

Les listes pour le second tour devront être déposées le mardi 2 juin au plus tard avec une inconnue principale : Martine Aubry va-t-elle reconduire son alliance avec Europe-Ecologie-Les Verts ?

Des panneaux électoraux devant la mairie de Lille (Nord)
Des panneaux électoraux devant la mairie de Lille (Nord) © Radio France - Romain Berchet

Dans l'entourage de la maire sortante, on joue la sérénité. Martine Aubry a pris l'initiative d'un rassemblement en vue du second tour en publiant un communiqué dès le 22 mai : 

J'appelle au rassemblement de tous ceux (...) qui sont attachés à la lutte contre les inégalités, à la transition écologique et à un développement économique soutenable.

"Les discussions ont repris, précise l'entourage de la maire sortante PS, elles avaient déjà débuté le 16 mars entre les équipes de campagne". Des échanges qui vont s'intensifier dans cette deuxième partie de semaine. 

La maire sortante était arrivée en tête (30%), le 15 mars, mais avec 5 points d'avance seulement sur la liste EELV (25%), Violette Spillebout arrivant en troisième position (18%).

Les résultats du 1er tour aux élections municipales 2020 à Lille
Les résultats du 1er tour aux élections municipales 2020 à Lille © Radio France - Eric Turpin

Que feront les Verts ?

Chez Europe-Ecologie-Les Verts, Stéphane Baly confirme des contacts avec l'équipe de campagne de Martine Aubry mais aussi celle de la France Insoumise :

Nous explorons les champs du possible.

Stéphane Baly, mènera la liste EELV aux élections municipales à Lille, en mars 2020
Stéphane Baly, mènera la liste EELV aux élections municipales à Lille, en mars 2020 © Radio France - Stéphane Barbereau

Comprenez, soit les propositions fortes de la liste sont reprises dans le cadre d'une fusion de liste avec Martine Aubry soit aucun accord n'est trouvé et EELV repartira seul à la bataille au second tour. "Il y a une certitude : il y aura une proposition écologiste le 28 juin", insiste la tête de liste Lille Verte 2020. "Il faut trouver des pistes d'atterrissage (avec Martine Aubry)... ou pas", glisse le candidat qui fait monter les enchères. Quel que soit l'issue des discussions avec Martine Aubry, la centaine de militants lillois d'EELV seront appelés à se prononcer sur le choix d'une alliance ou non, ainsi que les autres partis politiques figurant sur la liste.

La candidate LREM seule

Du côté de Violette Spillebout, la candidate LREM arrivé en troisième position, on repartira seul pour ce second tour, avec les mêmes co-listiers, le même slogan de campagne : "Faire respirer Lille". Mais les réserves de voix sont faibles depuis que la candidate a refusé une fusion avec la liste Daubresse (8%). Elle affirme que l'absence de tractations dans ce (long) entre-deux-tours sera une force : 

On se prépare dans l'action plutôt que dans les discussions politiciennes.

Violette Spillebout, tête de liste LREM aux élections municipales 2020 à Lille
Violette Spillebout, tête de liste LREM aux élections municipales 2020 à Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

La candidate LREM a redéfini ses priorités en fonction de la crise du coronavirus : "nous voulons protéger les Lillois et libérer les initiatives". Elle égratigne au passage la gestion de la crise par la maire sortante : "la reprise progressive de l'école n'est pas satisfaisante, il faut davantage accompagner l'économie, les commerçants".

La candidate lance "des balades urbaines à vélo pour faire campagne" qui démarreront le mercredi 27 mai, à Lille-Sud.

LFI veut peser

Avec près de 9% des voix, la France Insoumise n'est pas qualifiée pour le second tour mais peut s'allier avec l'une des 3 listes qui a dépassé les 10%. Julien Poix, la tête de liste, aurait préféré rejouer les deux tours de scrutin entre fin septembre et début octobre mais "on a accepte les règles du jeu" dit le candidat qui veut maintenant peser dans les thèmes de campagne : 

On a un rôle, une responsabilité.

Julien Poix, tête de liste LFI à Lille pour les élections municipales 2020
Julien Poix, tête de liste LFI à Lille pour les élections municipales 2020 © Radio France - Stéphane Barbereau

"Nous voulons mettre de nouvelles thématiques, portées par notre liste, dans le débat : la réquisition des logements vacants, les transports gratuits et un quartier non-bâti pour Saint-Sauveur. Si on n'est pas dans une liste, on fera des interpellations aux candidats de gauche". La seule fusion possible serait du côté d'EELV : "J'ai été contacté un peu tardivement, regrette Julien Poix. On veut construire une majorité alternative pour faire un projet écologique et sociale". Grenoble, la seule ville gérée jusque-là par une alliance EELV-LFI est-elle un exemple à suivre pour Lille ? l'alliance grenobloise avait été scellé, cette année comme en 2014, avant même le 1er tour. Une fusion des listes EELV-LFI serait plus ardue : 

Je ne vendrai pas un plat de lentilles en échange de la confiance de nos 3 500 électeurs.

"Je n'ai pas senti chez EELV au départ une volonté de jouer l'alliance gagnante", dit , méfiant, la tête de liste LFI qui participera néanmoins à des échanges en fin de semaine en vue d'un accord possible qui ne paraît pas être l'hypothèse la plus probable à ce jour. Verdict le mardi 2 juin, dernier jour pour déposer les listes pour le second tour des municipales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess