Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : la ville de La Flèche peut-elle basculer à droite ?

-
Par , France Bleu Maine

Les élections municipales auront un goût particulier à La Flèche. Le maire sortant, Guy-Michel Chauveau, ne se représente pas. Et cette fois-ci, seulement deux listes s'affrontent : une à gauche, soutenue par la majorité en place, l'autre de centre-droit. Alors, la ville peut-elle basculer ?

Christophe Beaupère, à gauche - Nadine Grelet-Certenais, à droite
Christophe Beaupère, à gauche - Nadine Grelet-Certenais, à droite © Radio France - Aurore Jarnoux

Après 31 ans à la tête de La Flèche, Guy-Michel Chauveau tire sa révérence. Pour lui succéder, seulement deux listes s'affrontent aux élections municipales les 15 et 22 mars prochains. D'un côté, il y a Nadine Grelet-Certenais, 61 ans, sénatrice socialiste de la Sarthe et conseillère municipale de La Flèche. Ancienne première adjointe, elle est soutenue par le maire sortant. 

De l'autre côté, on trouve Christophe Beaupère, 45 ans, chef d'entreprise auprès des collectivités locales. Il n'a jusqu'ici jamais exercé de mandat. Sa liste de centre-droit est sans étiquette, même si lui-même est membre des Républicains.

"Il y a un désir de changement"

Christophe Beaupère mise sur l'envie de renouveau des habitants pour s'imposer en mars : "Je suis convaincu qu'après 31 ans de gestion par la même équipe municipale, il y a un désir très fort de changement parmi les Fléchois et les Fléchoises".

Je suis tout à fait conscient de la popularité de M.Chauveau, mais après 31 ans de mandat, je constate qu'il y a un certain essoufflement. - Christophe Beaupère

Un avis partagé par certains habitants rencontrés sur le marché. "Le changement a du bon", glisse Mélissa, mère de famille. Pour Jean-Louis, "il y a certaines habitudes qui sont prises qui sont parfois plus bonnes".

Christophe Beaupère tacle sa rivale : "Je ne suis pas convaincu que le bilan de l'équipe sortante soit un atout pour la candidate du parti socialiste".

"Un bon bilan de l'équipe sortante"

Au contraire, sa rivale, Nadine Grelet-Certenais, mise sur le bilan justement de la majorité actuelle. "La ville depuis 30 ans a été métamorphosée, rappelle la conseillère municipale. On est deuxième ville de la Sarthe grâce à l'attractivité en termes d'économie, de tranquillité de vie, de vivre-ensemble, de vitalité". 

Les Fléchois nous le disent, il fait bon vivre ici. - Nadine Grelet-Certenais

Si son opposant pointe du doigt notamment le bilan économique, la sénatrice de la Sarthe souligne que la ville a "une bonne zone d'achalandage qui s'est déployée d'année en année, on est à 85.000 habitants". Selon elle, La Flèche "rayonne dans tous les domaines".

Et la conseillère municipale est elle aussi soutenue par bon nombre d'habitants. Beaucoup se disent opposés à voir leur ville basculer à droite. "Il en est hors de question", s'exclament même Liliane et Pierre. Et Nadine Grelet-Certenais le dit haut et fort : "Allez voter, il n'y aura peut-être qu'un seul tour" aux élections municipales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess