Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales : le bal des procurations surcharge les mairies du Puy-de-Dôme

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ce dimanche, on votera dans 207 communes d'Auvergne. Mais, si vous résidez dans une de ses communes et que vous ne pouvez pas voter, il vous reste la procuration. La méthode est simplifiée, mais pas pour les secrétaires de mairies qui sont surchargés de travail jusqu'à dimanche.

Les procurations peuvent s'établir jusqu'au samedi soir
Les procurations peuvent s'établir jusqu'au samedi soir © Radio France - Mickaël CHAILLOUX

Sur son petit bureau, Nadège Genest, secrétaire de mairie à Mur-sur-Allier, ne compte plus les petites fiches oranges sur lesquelles sont inscrites le nom de ceux qui voteront pour leurs proches le 28 juin prochain. "Il y en a 80 pour l'instant, mais ce nombre va augmenter jusqu'à la fin de la semaine" indique-t-elle. Même si pour l'instant, on ne se trouve pas dans les proportions d'une élection présidentielle, la secrétaire reste attentive. 

La même liste d'émargement qu'au premier tour

Car si le nombre de procuration n'augmente pas de manière exponentielle, c'est la méthode de travail choisie par les élus qui implique un travail plus important. Comme dans plusieurs autres villes du Puy-de-Dôme, Mur-sur-Allier a décidé de conserver les listes d'émargements du premier tour. A charge à la secrétaire de mairie de compléter en ajoutant les mineurs devenus majeurs ou rayant les personnes décédées depuis trois mois. De plus, depuis le 22 juin et la parution du décret au Journal Officiel, chaque personne peut posséder deux procurations, et donc voter trois fois. Un casse-tête pour Nadège Genest : "on doit remplir sur notre logiciel la fiche de l'électeur concerné, puis ensuite le répercuter sur notre liste d'émargement". Sur certaines lignes, les secrétaires annotent, raturent. 

Une double charge de travail pour Nadège Genest, qui doit ensuite répondre à de nombreuses questions : les mairies peuvent-elles délivrer des procurations, comme certains tracts politiques l'affirment ? "Non" répond-t-elle. De même, les procurations faites pour le 22 mars, date originelle pour le second tour, restent valables, mais si ces personnes veulent voter, elles peuvent le faire. Elles peuvent même recevoir des procurations pour ce 28 juin et voter normalement. De quoi donner des nœuds au cerveau. Nadège Genest sera soulagée dimanche soir après le vote. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu