Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : "Le candidat LREM à Tours, c'est Benoist Pierre" répète le député En Marche Philippe Chalumeau

-
Par , France Bleu Touraine

Le député LREM de Tours Philippe Chalumeau faisait sa rentrée politique ce vendredi. Il a évoqué l'investiture LREM à Tours pour les municipales. Il rappelle son soutien à Benoist Pierre. Il estime que Christophe Bouchet n'incarne pas le renouvellement et la démocratie participative.

Philippe Chalumeau, Christophe Bouchet et Edouard Philippe lors des journées parlementaires LREM à Tours
Philippe Chalumeau, Christophe Bouchet et Edouard Philippe lors des journées parlementaires LREM à Tours © Maxppp - La Nouvelle République/Maxppp

Le député LREM de Tours Philippe Chalumeau faisait sa rentrée politique ce vendredi. Le même jour que le déplacement du maire de Tours Christophe Bouchet à Angers dans le Maine-et-Loire avec d'autres maires macro-compatibles. Le but de ces maires de centre-droit, globalement en phase avec la politique d'Emmanuel Macron et proches du premier ministre Edouard Philippe, c'est d'éviter une candidature LREM aux élections municipales, et être soutenus par les marcheurs. Mais Philippe Chalumeau ne l'entend pas de cette oreille, et répète que ce n'est pas le candidat des militants.

Je défends le capitaine de mon équipe, Benoist Pierre

Philippe Chalumeau répète que les militants En Marche (900 à Tours et 2.900 sur le département d'Indre-et-Loire) ont désigné l'universitaire Benoist Pierre comme candidat à Tours. Il a tout le mouvement derrière lui.  On ne veut pas à Tours d'un candidat de centre-droit, dit Philippe Chalumeau. Christophe Bouchet a le droit de se présenter. Nous, on a mené une candidature de terrain avec un questionnaire. On a eu 20.000 réponses. C'est à partir de ces retours, que nous examineront et élaborerons ensemble des propositions pour les tourangeaux le 10 septembre. 

Le rôle du maire c'est pas de décider tout seul

Pour Philippe Chalumeau, le maire actuel n'est pas dans la démocratie participative. C'est comme "Envies de Loire", qui décide au final ? Le maire ! Nous, on veut des gens de tous les horizons, de la société civile, de gauche, de droite. On veut du renouvellement et créer les conditions pour mener ensemble et proposer ensemble des projets. On peut pas décider de refaire la place des halles sans concertation !!!

Philippe Chalumeau reste en revanche très énigmatique sur le retard dans la désignation du nom de celui qui représentera En Marche aux élections municipales à Tours. Il explique qu'il n'y a pas de retard. Qu'il faut du temps car il y a beaucoup de villes à examiner. 

Le député entend poursuivre la démarche de démocratie participative à Tours avec des ateliers participatifs réguliers. Après l'ouverture d'un espace d'accueil innovant pour les femmes battues à Tours, Philippe Chalumeau veut dans le cadre du plan pauvreté mettre en place une crèche d'insertion professionnelle pour les femmes qui veulent travailler et qui n'ont aucun moyen de garde pour leur enfant de 0 à 3 ans. Il compte aussi faire campagne pour l'adoption de la PMA pour toutes les femmes à l'assemblée. Parce que la société est prête, dit-il. Il compte aussi soutenir la réforme constitutionnelle (réduction du nombre de parlementaires), et regrette enfin que la Région Centre-Val de Loire ne soit pas candidate à l'appel à projet pour acheter des trains à hydrogène, contrairement à d'autres régions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess