Politique

Municipales : le débat des candidats à Nice

France Bleu Azur jeudi 13 mars 2014 à 15:00 Mis à jour le jeudi 13 mars 2014 à 21:05

Le débat des municipales à Nice
Le débat des municipales à Nice © Aubert Naturel / Radio France

Dixième débat en direct et en public, ce jeudi 13 mars de 19h à 21h dans la salle Nikaïa du Palais Nikaïa, à Nice. Les huit candidats, Christian Estrosi, Jacques Peyrat, Olivier Bettati, Patrick Allemand, Robert Injey, Marie-Christine Arnautu, Philippe Vardon et Michel Cotta, ont répondu à l'invitation de France Bleu Azur et Nice-Matin.

Autour de la table, Laure Debeaulieu et David Di Giacomo de France Bleu Azur et Olivier Biscaye de Nice-Matin interrogent les candidats à la mairie de Nice.

Ils sont huit à briguer la capitale de la Côte d'Azur : Christian  Estrosi , député-maire UMP sortant, son prédécesseur Jacques Peyrat , sous la bannière de son propre parti, l'Entente Républicaine, le dissident divers droite de l'équipe municipale Olivier Bettati (sans étiquette), Patrick Allemand, principal opposant à l'équipe Estrosi, tant au conseil municipal qu'à la métrople, qui conduit la liste de rassemblement de la gauche (PS, EELV, PRG), le communistre très actif Robert Injey , tête de liste du Front de Gauche, la frontiste parachutée Marie-Christine Arnautu pour le Rassemblement Bleu Marine, Philippe Vardon , chef de file des régionalistes identitaires, et le dissident du FN Michel Cotta pour la "Droite libre".

Une droite divisée

Depuis 1947, la ville de Nice n’a connu que des municipalités de droite, mais cette année, elle pourrait être tentée par le vote Front national, bien que le maire sortant Christian Estrosi, ne semble pas en danger. Aux présidentielles de 2012, Marine Le Pen arrivait en deuxième position avec 23,03% des voix. Marie-Christine Arnautu, parachutée dans la capitale azuréenne, conduit la liste Rassemblement Bleu Marine et pourrait s’inviter au deuxième tour, en bénéficiant d’une droite divisée, représentée par pas moins de trois listes.

Maire depuis 2008, Christian Estrosi se représente sur une liste rassemblant l’UMP et le centre. Après avoir été maire de 1995 à 2008, Jacques Peyrat est à nouveau candidat. Enfin, un dissident du marie sortant, Olivier Bettati, qui a quitté la majorité de la ville en septembre, présente également une liste divers droite, avec l'ancien premier adjoint Benoit Kandel (démissionné l'été dernier) et un conseiller général PS, Marc Concas.

Les principaux thèmes du débat

Parmi les sujets incontournables abordés lors du débat, le tramway et sa deuxième ligne, très critiquée par les opposants à Christian Estrosi, les grands projets pour la ville que sont la plaine du Var ou le devenir du Ray, mais aussi la fiscalité, le logement, ou la circulation .

La réécoute intégrale du débat:

MUNICIPALES 2014 - Le débat à Nice