Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Dole : le maire sortant, Jean-Baptiste Gagnoux, candidat soutenu par Les Républicains et LREM

-
Par , France Bleu Besançon

Pour les élections municipales de 2020, La République en Marche a officiellement apporté son soutien au maire actuel de Dole, Jean-Baptise Gagnoux. Ex-adhérent des Républicains, il sera aussi le candidat de la droite et sera soutenu par l'ancien maire et actuel député LR, Jean-Marie Sermier.

Jean-Baptiste Gagnoux maire de Dole et candidat officiellement soutenu par LREM pour la prochaine élection municipale
Jean-Baptiste Gagnoux maire de Dole et candidat officiellement soutenu par LREM pour la prochaine élection municipale - ville de Dole

Dole, France

La République en Marche a annoncé ce lundi soir apporter officiellement son soutien à la liste emmenée par le maire actuel de Dole, Jean-Baptiste Gagnoux, pour les municipales de mars 2020.

Jean-Baptiste Gagnoux, actuellement sans étiquette, est un ancien membre du parti Les Républicains. Même s'il n'avait pas renouvelé son adhésion au parti de Christian Jacob, il reste une figure de droite.  

Pour le référent départemental de LREM dans le Jura, Philippe Antoine et actuel conseiller départemental d'opposition,  "il n' y avait a priori pas grand chose qui nous rapprochait, moi et le conseiller départemental de la majorité Jean-Baptiste Gagnoux, mais j'ai appris à découvrir un homme ouvert."

La République en Marche dans le Jura a donc encouragé ce soutien, d'autant que l'actuel adjoint aux finances de Dole, Daniel Germond, est lui aussi un "marcheur" de la première heure. Pour Philippe Antoine, référent départemental LREM dans le Jura, "ce soutien, c'est aussi pour nous une façon d'intégrer le futur conseil municipal. On préfère proposer et participer, plutôt que d'être dans l'opposition."

Jean Marie Sermier : une liste avec des valeurs communes

Ce soutien du parti d'Emmanuel Macron ravit aussi l'ancien maire et député LR, Jean-Marie Sermier. Il sera l'un des co-listiers de Jean-Baptiste Gagnoux , "Il n'y a aucune raison de ne pas recevoir le soutien d'En Marche, nous représentons une liste avec des valeurs communes pour la ville."

Depuis juin, le parti présidentiel a investi 303 têtes de listes dans des communes de plus de 9.000 habitants. Dans le Jura, c'est aussi le candidat de droite Christophe Bois qui a été préféré à Christophe Perny. Rien n'est décidé encore pour la ville de Saint-Claude.

Choix de la station

France Bleu