Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Municipales : le second tour des élections aura lieu le 28 juin

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce vendredi que le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin prochain, si les conditions sanitaires le permettent. Le scrutin avait été interrompu en mars à cause de la crise du coronavirus. Cela concerne 5.000 communes.

Le premier tour des élections municipales a eu lieu le dimanche 15 mars 2020.
Le premier tour des élections municipales a eu lieu le dimanche 15 mars 2020. © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Le second tour des élections municipales 2020 a été officiellement fixé au 28 juin prochain, si les conditions sanitaires le permettent.

Édouard Philippe l'a annoncé ce vendredi à la mi-journée dans une déclaration à la presse depuis l'Hôtel de Matignon. "Après avoir pesé le pour et le contre, nous pensons que la vie démocratique doit reprendre ses droits", a précisé le Premier ministre. 

Et de préciser : "Le 27 mai prochain, nous présenterons un décret qui appellera les électeurs à se rendre aux urnes pour le second tour des élections municipales le 28 juin prochain".

5.000 communes concernées par le second tour

Le second tour des municipales, qui devait se tenir le 22 mars, a été reporté au lendemain du premier tour en raison de la crise sanitaire.

Sur les 35.000 communes de France, 30.143 conseils municipaux ont été élus au premier tour. Le second tour concerne donc environ 5.000 communes et 7 millions d'électeurs.

Une "décision réversible"

Cette décision de fixer la date du 28 juin "est réversible", a ajouté Edouard Philippe. "Nous aurons donc comme le recommande le conseil scientifique une clause de revoyure, elle interviendra sans doute dans deux semaines." 

Le Conseil scientifique a fait savoir cette semaine qu'il n'était pas opposé à la tenue du second tour, mais a expliqué qu'il réaliserait une nouvelle évaluation des conditions sanitaires 15 jours avant la date retenue du scrutin.

"Dans l'hypothèse où ce second tour ne pourrait pas avoir lieu il faudrait garder le temps nécessaire à l'examen par le Parlement du cadre légal qui permettrait d'organiser un nouveau report", a précisé le Premier ministre.

"Sera donc également présenté à titre conservatoire le 27 mai prochain au Conseil des ministres un projet de loi qui permettrait le report des municipales au plus tard jusqu'en janvier 2021 dans l'hypothèse où le conseil scientifique nous dirait dans deux semaines que les conditions sanitaires ne seraient plus réunies pour le 28 juin."

En effet, si le second tour ne pouvait pas se tenir au mois de juin, le gouvernement devrait réorganiser tout le scrutin, en annulant les résultats du premier tour pour les 5.000 communes qui n'ont pas élu leur maire en mars dernier. Et ce devrait être au plus tard en janvier 2021, comme l'a annoncé Edouard Philippe aux chefs des partis cette semaine.

Masques obligatoires pour voter

Les conditions de ce second tour seront un peu différentes de celles du premier. L'électeur devra notamment porter un masque, a expliqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

"Il devra également pouvoir disposer de gel hydroalcoolique ou d'un accès à un point d'eau pour se laver les mains", a-t-il ajouté. "Enfin, les membres du bureau de vote devront porter un masque chirurgical tout au long de l'opération de vote, tout comme les scrutateurs au moment du dépouillement. J'ajoute que la fourniture des masques et de gels sera assurée par les communes avec le soutien plein et entier de l'Etat".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu