Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : les campagnes de Marseille, Bordeaux et Paris ont été les plus commentées en ligne

-
Par , France Bleu

Selon une étude de l’agence de communication digitale La Netscouade, les campagnes pour les élections municipales à Marseille, Paris et Bordeaux ont été les plus commentées depuis le début de l'année sur les réseaux sociaux.

Selon une étude, les campagnes pour les municipales de Paris, Bordeaux et Marseille ont été les plus commentées sur les réseaux sociaux.
Selon une étude, les campagnes pour les municipales de Paris, Bordeaux et Marseille ont été les plus commentées sur les réseaux sociaux. © Maxppp - Bruno Levesque

Les élections municipales à Bordeaux, Paris et Marseille suscitent l'intérêt des internautes ! Selon une étude de l'agence de communication La Netscouade réalisée avec l'outil de veille des médiaux sociaux Visibrain, les campagnes de ces trois villes ont été les plus commentées sur les réseaux sociaux depuis le 1er janvier dernier. Selon l'enquête dévoilée ce jeudi, les alliances et les affaires ont notamment fait réagir.

Plus de 350.000 tweets en référence à la campagne marseillaise

La campagne électorale marseillaise a fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux. Après Paris, c'est celle qui a suscité le plus de conversations en ligne. L'étude dénombre 377.349 tweets et 4.153 publications sur Facebook. Marseille dépasse Bordeaux et se place loin devant Lyon, Lille ou Toulouse. 

La campagne de Bordeaux a également suscité de nombreuses réactions : 323.751 tweets et 2.400 publications sur Facebook. Le tweet devenu viral signé Philippe Poutou de remerciement des métiers en première ligne "sauf la police" a généré des conversations nationales et s’est hissé en tendances Twitter (69.000 tweets et retweets cumulés sur le sujet). Une pratique de communication qui a été critiquée.

Observatoire des élections municipales de 2020 : Marseille, Lille, Bordeaux, Toulouse.
Observatoire des élections municipales de 2020 : Marseille, Lille, Bordeaux, Toulouse. - La Netscouade

Si Marseille et Bordeaux se placent dans le Top 3 des villes les plus commentées, cela s'explique notamment par des enjeux inédits (la succession de Jean-Claude Gaudin à Marseille) et la présence de personnalités ayant brigué des fonctions nationales, comme Philippe Poutou à Bordeaux. Les alliances et les affaires ont également généré de nombreuses discussions en ligne. A Marseille, 19.000 tweets ont été publiés autour du possible trafic autour du vote par procuration.

Fort ralentissement à l'annonce du confinement

La crise sanitaire a eu un impact conséquent. En effet, dès le lendemain du premier tour puis à l'annonce du confinement, l'étude note un ralentissement très important des conversations sur les municipales en ligne. L’ensemble des villes étudiées ont fait face à un effondrement du volume de publications relatives aux élections. 

Une reprise a eu lieu à partir de la fin du mois de mai avec l'annonce de la tenue du second tour, puis du dépôt des listes. Cette reprise reste tout de même timide, à l’exception de Marseille. La campagne sur les réseaux sociaux a été relancée par les accusations de fraude aux procurations visant Martine Vassal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu