Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : les dépôts de listes sont clos, une commune du Cher n'a aucun candidat

-
Par , France Bleu Berry

Le dépôt des listes pour les élections municipales est clos. Toutes les listes sont maintenant déposées en préfecture, à deux semaines du premier tour du scrutin. Dans le Cher, une commune n'a aucun candidat pour prendre le fauteuil de maire.

Dépôt des listes (photo d'illustration)
Dépôt des listes (photo d'illustration) © Maxppp - NATHALIE SAINT-AFFRE/PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

Il est désormais trop tard pour déposer une liste pour les élections municipales. Le dépôt des dossiers est clos depuis ce jeudi soir 18h. Les préfectures enregistrent donc les tout derniers candidats et leurs listes, avant le premier tour du scrutin qui aura lieu le 15 mars. Elles doivent encore vérifier la validité des candidatures, et veiller notamment à ce que l'alternance homme-femme soit respectée dans les communes de 1.000 habitants et plus.

Selon le Berry républicain, 26 communes du Cher n'avait toujours pas de candidat mercredi. Certains ont donc présenté leur dossier à la dernière minute, puisque, selon le compte-rendu de la préfecture (encore en train d'être mis à jour à l'heure où nous publions cet article), seule une commune n'a pas de candidat pour le scrutin. 

Que se passe-t-il quand il n'y a pas de candidat ?

Parmi les 288 communes du Cher, une seule n'a donc aucun candidat pour reprendre le fauteuil de maire. Il s'agit de Chaumoux-Marcilly, à l'est de Bourges. Avec ses 95 habitants et sa superficie de 16,7 km², c'est la plus petite commune du canton d'Avord. Le maire Pierre Malleron, élu en 2014, ne se représente pas. 

Dans ce cas là, c'est la préfecture qui prend la main. Elle doit annuler le premier tour des élections dans la commune concernée. Si un candidat se présente entre les deux tours, entre le 15 et le 22 mars, alors le deuxième tour peut avoir lieu. Si ce n'est pas le cas, la préfecture nomme une "délégation spéciale" qui remplit les fonctions du conseil municipal. Cette délégation élit un président qui remplira les fonctions de maire.

Cette délégation n'agit que pour l'administration conservatoire et urgente. Des élections partielles doivent être organisées dans un délai de trois mois maximum. S'il n'y a à nouveau pas de candidat, le préfecture instaure une nouvelle "délégation spéciale" et organise une nouvelle fois des élections partielles.

Que se passe-t-il dans les communes où il n'y a pas assez de candidats ?

Dans certaines communes, le nombre de candidats est inférieur au nombre de sièges à pouvoir au conseil municipal. C'est le cas dans quatre communes du Cher : à Azy (1 candidat pour 11 sièges), à Corquoy (14 candidats pou 15 sièges), à Farges-Allichamps (9 candidats pour 11 sièges) et à Groises (10 candidats pour 11 sièges).

Dans ces communes, si elles font moins de 1.000 habitants, alors des candidats peuvent se déclarer entre les deux tours. En revanche, si elles font plus de 1.000 habitants, l'élection ne peut pas avoir lieu car les candidats sont tenus de déposer des listes complètes. Mais ce n'est pas le cas pour ces quatre communes du Cher, elles font toutes moins de 1.000 habitants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu