Politique

Municipales : les enjeux du second tour

Par Marina Cabiten, France Bleu vendredi 28 mars 2014 à 17:20 Mis à jour le dimanche 30 mars 2014 à 8:00

Le second tour des municipales, pour élire encore plus de 6.000 maires
Le second tour des municipales, pour élire encore plus de 6.000 maires © MaxPPP

Le second tour des élections municipales a lieu ce dimanche dans 6.455 communes. Les regards sont tournés vers les nombreuses villes socialistes qui peuvent basculer à droite, et sur les scores du Front national qui sera présent dans 328 villes.

Terminés les négociations, les meetings, les tractages : après la fin de la campagne pour le second tour des municipales, vendredi soir, place au vote dimanche.     Ce second tour devrait confirmer le très net recul de la gauche enclenché dimanche dernier. Le PS estime que 120 à 160 villes qu'il détient encore aujourd'hui pourraient basculer à droite dimanche. Parmi elles, des grandes comme Strasbourg et Toulouse, Saint-Etienne, Reims, Metz, Caen et des moyennes comme Angoulême, Belfort, Chambéry, Roanne, Périgueux. La droite va-t-elle redevenir le premier pouvoir local ? Aujourd'hui la gauche détient 54% des villes de plus de 10.000 habitants et 17 des 20 plus grandes villes.

Autre réponse qu'apportera ce second tour : l'ampleur de la percée du Front national à ce scrutin. Le FN sera présent dans 328 communes.   Le taux de participation sera également très surveillé, suite à l'abstention record du premier tour : 36,45%.

Les chiffres du second tour des municipales - Aucun(e)
Les chiffres du second tour des municipales