Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Chambéry : les moments forts du débat du second tour Dantin-Repentin

Les deux candidats à la mairie de Chambéry, Michel Dantin et Thierry Repentin, étaient face à face ce mardi soir lors d'un débat France Bleu Pays de Savoie, en collaboration avec le Dauphiné Libéré. L'écologie, les transports et le parking Ravet ont été au programme.

Le débat de l'entre deux tours des municipales à Chambéry entre Michel Dantin et Thierry Repentin
Le débat de l'entre deux tours des municipales à Chambéry entre Michel Dantin et Thierry Repentin © Radio France - Damien Triomphe

A cinq jours du deuxième tour des élections municipales à Chambéry, Michel Dantin et Thierry Repentin se sont affrontés lors d'un débat ce mardi sur France Bleu Pays de Savoie, en collaboration avec Le Dauphiné Libéré. Les deux candidats tête de liste encore en lice pour la mairie de Chambéry ont débattu de leurs propositions sur l'écologie, les transports et le parking Ravet. 

Municipales à Chambéry : écoutez le débat de l'entre tours entre Michel Dantin et Thierry Repentin

L'écologie 

Michel Dantin : "Je veux achever la restauration des cours d'eau qui traversent la ville. L'oeil averti doit voir qu'il y a des truites lacustres qui remontent désormais. L'écologie appliquée c'est aussi ça, des actes concrets et _je ne m'enferme pas dans des grandes théories_. J'ai toujours agi au niveau de l'eau, l'air, la biodiversité. Nous avons aujourd'hui des aspirations nouvelles mais l'écologie ne se résume pas au vélo et à des meubles avec des palettes de récupération. C'est avec des choses plus techniques que nous pouvons améliorer la planète en faisant confiance à la science."

Thierry Repentin : "Pour gagner le pari de l'écologie,  il faut l'insérer donc il y aura _un adjoint transversal qui s'assurera que dans tous les domaines de la politique municipale il y a une analyse sous l'angle de l'écologie_. Nous voulons replanter des arbres dans les cours d'école, créer de nouveaux parcs publics et s'engager sur 100% d'alimentation bio, locale, pour les crèches, les écoles et ehpad."

Les transports 

Thierry Repentin : "On propose très clairement la remise en place d'un centre unique de bus. Les usagers nous disent que les bus partent plus tard le matin et les desservent moins tard le soir. Cela veut dire que tôt le matin, on ne peut plus aller bosser en bus et que le soir par exemple, si on veut aller à une activité culturelle en centre ville on ne peut plus revenir dans les quartiers dit périphériques comme Bissy, Chambéry le haut, Le Biollay.  Par ailleurs, pour passer d'un quartier à un autre les _correspondances sont sont toutes sauf aisées_. On a compliqué la vie des usagers."

Thierry Repentin, au sujet du réseau de bus à Chambéry et de ce que lui disent les usagers

Michel Dantin : "La modification du réseau de bus correspondait à une volonté de transporter davantage de passagers, et les 4 lignes Synchro ont permis d'atteindre cet objectif. Quand vous regardez les différents transports en commun qui existent en France aujourd'hui, _le modèle du pôle d'échanges a existé à une époque_. C'est le cas notamment dans les villes de 30 à 40.000 habitants. Mais quand vous êtes une agglomération de 135.000 habitants partout vous avez des réseaux de bus qui desservent en rayonnant l'ensemble du centre ville. C'est ce que nous avons fait en ayant une circulation qui englobe le centre-ville."

Michel Dantin s'explique sur la modification du réseau de bus

Le parking Ravet

Thierry Repentin : "Je salue les anciens maires de Chambéry qui ont fait des parkings souterrains. Ils ont créé des places qui ne gênent personne, et donc nous l'avons dit : sur ce parking, nous verrons avec le constructeur jusqu'où nous pouvons négocier avec lui pour ne pas monter à sept étages, c'est-à-dire à hauteur des immeubles voisins. Vous n'avez qu'à aller sur place, je le dis, c'est enlaidir Chambéry"

L'avis de Thierry Repentin sur le parking Ravet à Chambéry

Michel Dantin : "La réglementation a évolué. Chambéry est une ville qui est construite sur l'eau, et du fait de la loi sur l'eau de 2006 _nous ne pouvons plus faire les mêmes aménagements dans la nappe_, comme a été réalisé le parking de l'hôtel de ville. Donc nous devons aussi tenir compte de cette réalité-là"

Michel Dantin défend la construction du parking Ravet

La politique

Les deux candidats ont aussi débattu de questions politiques, Thierry Repentin regrettant que celle qui serait sa première adjointe en cas d'élection, sa binôme Aurélie Le Meur, ne puisse pas débattre sur le même plateau. Michel Dantin estime toujours que cette alliance face à lui de Thierry Repentin et Aurélie Le Meur (arrivés 2e et 3e à l'issue du premier tour) revèle une "alliance de circonstance". "Je pense toujours qu'il  faut un contrat de confiance avec les électeurs (...) une équipe peut tanguer si elle n'est pas construite sur des bases solides".

Le maire sortant, qui n'a pas changé sa liste entre les deux-tours ni fusionné avec Christian Saint-André (6% des suffrages) estime qu'il peut se baser sur son bilan. "Christian Saint-André m'a dit qu'il irait au plus offrant, je lui ai dit que ce n'est pas ainsi que je concevais la politique".

Sur la question de savoir qui, en cas d'élection, serait désigné dans l'équipe pour postuler à la tête de l'agglo de Chambéry, les deux candidats bottent en touche. "Il faut respecter les temps démocratiques", pour Thierry Repentin qui se concentre aujourd'hui sur les municipales. Pour Michel Dantin, "ce sera une discussion avec les maires de l'agglomération. Les deux sont d'accord sur un point : le maire de Chambéry ne sera pas président de l'Agglo.

Les résultats de l'élection municipale

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu