Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales : les propositions de "Paris en commun", la plateforme de soutien à Anne Hidalgo

-
Par , France Bleu Paris

"Paris en commun", la plateforme citoyenne proche de la maire sortante de la capitale, présente près de 700 propositions pour les municipales. Elles concernent notamment l'écologie, le partage de l'espace public, les commerces de proximité...

Anne Hidalgo, maire de Paris, visite une école parisienne. Des travaux d'aménagement pour lutter contre le réchauffement climatique ont été réalisés.Août 2018.
Anne Hidalgo, maire de Paris, visite une école parisienne. Des travaux d'aménagement pour lutter contre le réchauffement climatique ont été réalisés.Août 2018. © Radio France - Rémi Brancato

Paris, France

Écologie, commerce, propreté, Airbnb, pollution... Ces préoccupations quotidiennes des Parisiens sont au coeur du livret blanc de "Paris en commun". La plateforme citoyenne proche de la maire sortante dévoile ce lundi près de 700 propositions en vue des élections municipales, en mars 2020. 

Alors qu'Anne Hidalgo devrait annoncer sa candidature au début de l'année prochaine, ses soutiens présentent déjà leurs ambitions pour la capitale.  Près de 700 propositions qui sont le fruit d"une intense phase de réflexion participative", débutée il y a presque un an, indique la plateforme. 

Des réunions, des ateliers, des rencontres entre des élus, des experts, des citoyens, des personnalités de la société civile pour faire émerger des thématiques et des idées pour enrichir le programme d'Anne Hidalgo. 

La "colonne vertébrale" du programme d'Anne Hidalgo

Car ce n'est pas son programme concret qui est dévoilé ce lundi, mais plutôt des idées sur lesquelle sla maire socialiste pourra se baser. "C'est une inspiration, un travail qui a associé des milliers de personnes ces derniers mois, cela constituera un socle", indique Emmanuel Grégoire, premier adjointe à Anne Hidalgo. "Après, la candidate, quand elle aura déclaré sa candidature, aura la capacité d'approfondir, détailler, enrichir"

"C'est ce qu'elle nous a demandé. De profiter d'un peu de liberté intellectuelle, de rencontres, pour explorer des champs nouveaux de politiques pour répondre aux enjeux qui sont face à nous", poursuit-il. "Tout cela nourrira le programme d'Anne Hidalgo pour les élections. C'est une base qui donne des lignes de force, dans lesquelles il y a des centaines de propositions dans tous les domaines et qui serviront de colonne vertébrale à la construction d'un programme électorale, qui sera plus documenté, chiffré, où il faudra détailler la stratégie budgétaire et la faisabilité". 

Que faut-il retenir de ces propositions ?

"Paris en commun" met en avant 14 propositions. Parmi elles, une problématique à laquelle tient beaucoup Anne Hidalgo : le partage de l'espace public. La mouvement citoyen souhaite davantage d'espaces verts, de pistes cyclables et d'"espaces ouverts et suffisamment apaisés et sécurisés pour qu'on puisse lâcher la main de ses enfants", peut-on lire sur la plateforme. 

La plateforme veut également faire la chasse aux autocars touristiques, en limitant leur circulation dans Paris, avec l'objectif d'une interdiction totale à l'horizon 2014, pour réduire les nuisances et la pollution.

Autre proposition autour de l'écologie : organiser une "Journée pour le climat" chaque mois. 

Concernant la propreté, Emmanuel Grégoire explique que "Paris en commun" préfère prendre des mesures incitatives, pour mettre le respect au centre de cette problématique.

Concernant la lutte contre les plateformes d'hébergement touristique, la plateforme propose un référendum après les élections, promesse qu'Anne Hidalgo a déjà formulée.

Parmi les autres propositions : "soutenir le commerce de proximité grâce à une politique foncière ambitieuse", la création d'une centrale d'achat pour l'approvisionnement en aliments biologiques et locaux des cantines et crèches parisiennes, "proposer aux parents une solution pour accueillir leurs enfants de jour comme de nuit en cas d'horaires décalés ou de besoin imprévu", ou encore développer localement des réseaux de lutte contre l'isolement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu