Politique

Municipales : les selfies dans l'isoloir vont-ils déferler pour les élections ?

France Bleu vendredi 21 mars 2014 à 12:20

isoloir - vote - élection - municipales
isoloir - vote - élection - municipales © Richard Villalon/ Fotolia.com

C'est une tendance venue des Pays-Bas, où des élections municipales avaient lieu mercredi. De nombreux internautes se sont pris en photo dans leur isoloir, au moment du vote. Si le "stemfie", renommé "selfisoloir" en Français, n'est pas illégal, le ministère de l'Intérieur déconseille cette pratique lors des scrutins à venir.

"Stemfie " : c'est le nom de cette tendance née aux Pays-Bas pour leurs élections municipales, qui avaient lieu mercredi. Issu de la contraction de "stem " (vote en néerlandais) et "selfie " (ces autoportraits réalisés avec des téléphones portables), le stemfie consiste à se prendre en photo dans l'isoloir .

Lancé par des internautes, le mouvement a été repris par des responsables politiques, qui en ont profité pour appeler à voter . "Il n'y avait aucune contre-indication dans la loi ", a expliqué le porte-parole du ministère néerlandais de l'Intérieur, "et on s'est dit que ça pourrait peut-être également inciter les gens à aller voter ". 

Une pratique "déconseillée" par le ministère de l'Intérieur en France

En France, à quelques heures du début du scrutin municipal, la tendance pourrait également arriver : certains l'ont déjà renommé selfisoloir . Légalement, rien n'interdit de se prendre en photo dans un isoloir , tant que le secret du vote - qui figure depuis 1795 dans la Constitution - n'est pas enfreint. En clair, cela signifie qu'on peut se prendre en photo dans l'isoloir tant que le nom du candidat pour lequel on vote n'est pas visible. 

Mais le ministère de l'Intérieur déconseille formellement cette pratique. Contacté par nos confrères du Huffington Post , le ministère précise que "le simple fait de le faire peut générer un soupçon sur l'indépendance de l'électeur quant à son vote ". Ce sera le cas, par exemple, si des partis politiques appellent à réaliser ce genre de photos. Il ne faudra pas, en outre, que ces autoportraits dans l'isoloir soient fauteurs de troubles à l'ordre public , sous peine d'expulsion du bureau de vote.