Politique

Municipales à Libourne : sous pression, Charles Pouvreau retire sa liste UDI-MoDem

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde mercredi 26 mars 2014 à 6:00

Annoncé partant ce lundi, Charles Prouveau s'est finalement retiré de la course à la mairie de Libourne
Annoncé partant ce lundi, Charles Prouveau s'est finalement retiré de la course à la mairie de Libourne © Radio France - Xavier Ridon

Annoncé partant ce lundi, Charles Pouvreau a choisit de retirer sa liste UDI-MoDem, mardi midi, pour "ne pas diviser". Les nombreux coups de téléphones reçus en début de semaine ont été autant de coups de pression pour ce candidat qui débute en politique.

A Libourne, la quadrangulaire initialement prévue est devenue une triangulaire. A côté du maire socialiste sortant Philippe Buisson (38,93%), Jean-Paul Garaud candidat UMP (26,82%) et du FN de Gonzague Malherbe (12,3%), un homme a choisit de se retirer de la course : le candidat UDI-Modem, Charles Pouvreau.

Pourtant ce lundi, il pensait conduire sa liste jusqu'au bout puisqu'il était qualifié pour le second tour en obtenant 12,69% des voix. Revirement de situation, ce mardi midi, Charles Pouvreau annonce que la liste n'ira pas plus loin.

"Sur une journée, il y a beaucoup de choses qui se passent. Je n'ai pas voulu perturber le jeu démocratique en apparaissant comme un diviseur, puisque je cherche au contraire à rassembler." — Charles Pouvreau, candidat UDI-Modem

Le candidat ne donne aucune consigne de vote. Certains de ses colistiers choisissent de se rallier à Philippe Buisson. C'est le cas de Guy Le Normand, 5ème sur la liste UDI-MoDem, qui par voie de communiqué exprime son soutien au socialiste ainsi que sa déception face aux méthodes employées.

"Notre groupe pouvait être représenté au Conseil Municipal par au moins deux colistiers, dont Charles Pouvreau. Il n'en sera rien malheureusement. (...) La machine politique s'est mise en marche et a vaincu." — Guy Le Normand, par voie de communiqué

Cet ancien gendarme se montre extrêmement déçu par les pratiques du camp UMP auquel il a été encarté durant de nombreuses années. Précisant qu'il respecte la personnalité politique qu'est Alain Juppé, il avoue ne pas comprendre pourquoi le maire de Bordeaux s'est autant impliqué à Libourne.

"Il me parait anormal qu'Alain Juppé soit entré en scène !" — Guy Le Normand, colistier de l'UDI-MoDem

Municipales à Libourne : "Il me parait anormal qu'Alain Juppé soit entré en scène !"

"Je pense que sa décision était pratiquement imposée."

Partager sur :