Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Lille : Violette Spillebout (LREM) a choisi sa nouvelle directrice de campagne

-
Par , France Bleu Nord

La candidate LREM s'était séparée de son précédent directeur de campagne, Dominique Bailly, suite à une polémique sur ses activités de lobbyistes. Elle a choisi une proche, Ingrid Brûlant, pour diriger sa campagne.

Violette Spillebout, la candidate macroniste aux élections municipales à Lille
Violette Spillebout, la candidate macroniste aux élections municipales à Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

C'était un premier couac dans la campagne de la candidate La République en Marche aux élections municipales à Lille. Le 24 octobre, Dominique Bailly, ancien maire PS d'Orchies, avait dû quitter ses fonctions de directeur de campagne. Il n'était resté à ce poste que 2 petits mois. Il lui était reproché d'avoir mené une action de lobbying, via son cabinet de conseil qu'il dirige avec un autre ex-socialiste Gilles Pargneaux (conseiller municipal de Lille, passé dans le camp Macron) en plein vote de la loi sur l'économie circulaire au Sénat. Cet ancien membre de la Haute-Assemblée était accusé d'avoir torpillé, dans les couloirs, une mesure défendue pourtant par le gouvernement qui souhaiter instaurer un système de consigne pour les bouteilles en plastique afin d'améliorer le circuit du recyclage en France. Un travail de lobbying qui faisait désordre alors que l'écologie est au coeur du programme de Violette Spillebout.

Une très proche de la candidate

La candidate macroniste au beffroi lilllois a donc choisi Ingrid Brûlant pour piloter sa campagne qui s'annonce délicate alors que la maire sortante, Martine Aubry, devrait annoncer sa candidature dans les prochaines semaines. Dans un communiqué, Violette Spillebout se dit "très heureuse de confier sa campagne électorale à (...) Ingrid, une Lilloise engagée à mes côtés depuis près de deux ans, très compétente et motivée pour notre ville".

Cette femme de 43 ans, diplômée de Sciences-Po Strasbourg, a travaillé dans les ressources humaines et le management avant de créer son activité de conseil en communication. Elle s'était fait connaître en 2014 en lançant le collectif de parents lillois opposé à la semaine de 4 jours qui avait abouti à une consultation et à l'arrêt de ce rythme scolaire à la rentrée 2018, au grand dam de Martine Aubry. 

V. Spillebout refuse le qualificatif de "macroniste"

Ce mercredi, Violette Spillebout a rajouté un soutien de plus à sa candidature : le parti écologiste UDE de l'ancien président de l'Assemblée Nationale, François de Rugy, après les soutiens de LREM, du Modem et du parti Radical. Pour autant, elle refuse d'être cataloguée comme la candidate du Président de la République : 

Je ne me considère pas du tout comme la candidate macroniste

"Je ne veux pas être le soldat d'un Président de la République tout-puissant, rapporte l'AFP (Agence France Presse). J'assume les logos des partis qui me soutiennent mais désormais, d'ici à la fin de l'année, les logos vont disparaître des affiches et des tracts et je serai la candidate de la liste "Faire respirer Lille" et non plus LREM"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu