Politique

Municipales à Pessac : le projet de nouveau zoo divise les candidats

France Bleu Gironde jeudi 27 mars 2014 à 6:10

Les girafes de l'actuel Zoo de Pessac
Les girafes de l'actuel Zoo de Pessac © MaxPPP - Stéphane Lartigue

C'est l'un des enjeux du second tour des élections municipales dimanche à Pessac : Jean-Jacques Benoit, le maire socialiste sortant, défend le projet de création d'un parc zoologique au Bourgailh. Mais son challenger UMP, Franck Raynal, juge cette réalisation coûteuse et inutile, et promet de l'abandonner s'il est élu.

Il y avait déjà le Zoo de Pessac, il y aura bientôt un nouveau parc zoologique et botanique. C’est le souhait de l’équipe du maire actuel, le socialiste Jean-Jacques Benoit. Un projet initié et appuyé par Alain Rousset depuis 1989, président de la Région et dernier sur la liste du maire sortant.

Ce parc d’une vingtaine d’hectares pourrait ouvrir dès 2017 sur le site de l'ancienne décharge du Bourgailh, et remplacerait le zoo actuel . Il coûterait 41 millions d’euros, répartis entre la ville, la CUB, la région et des investisseurs privés. « Une dépense inutile », selon l’équipe de Franck Raynal, le candidat UMP. L’opposition préfère utiliser l'argent pour  rénover les écoles ou créer de nouveaux équipements de proximité,

« Nous devons investir pour le quotidien des pessacais, pas pour le tourisme des aquitains », Eric Martin, co-listier de Franck Raynal.

Alain Rousset promet 500.000 visiteurs

« Ca permet de garder les espaces verts et d’avoir un lieu de loisir à proximité », se défend Alain Rousset qui promet entre 300 et 500.000 visiteurs par an et un parc rapidement rentable 

« Le parc créerait des emplois : 80 pour sa construction puis 140 pour sa gestion », Alain Rousset.

Mais ses adversaires n'y croient pas. Selon eux, Pessac n’est pas la Palmyre et il n’y aura jamais autant de visiteurs que prévu.

La SEML (Société d’économie mixte locale) zoo de Bordeaux-Pessac, qui gère le zoo actuel, devrait aussi avoir à sa charge son successeur. Mais en cas d’élection de Franck Raynal au second tour, le projet pourrait avorter malgré l'avancée des discussions.

Un nouveau zoo à Pessac ? Le sujet divise les candidats aux municipales

Partager sur :