Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Municipales : portraits de maires

MUNICIPALES - Portrait de maire : à Coisy, le maire se représente faute de candidats

-
Par , France Bleu, France Bleu Picardie

A 72 ans, Claude Deflesselle brigue un 8e mandat aux élections municipales à Coisy dans la Somme. Dans ce village de 350 habitants proche d'Amiens, le maire sortant n'a pas trouvé de successeur. Mais son enthousiasme reste intact.

Claude Deflesselle ne fait pas son âge. A 72 ans, il a gardé une jeunesse d'esprit et un enthousiasme. Il ne manque pas non plus de volonté et de ténacité. Cela fait 43 ans qu'il est maire de Coisy, un village de 350 habitants à une dizaine de kilomètres au nord d'Amiens dans la Somme. Et il brigue un huitième mandat, faute de candidat. 

« Il y a six ans, j'ai signé un papier promettant à ma femme que c'était la dernière fois que je me présentais. Je crois que j'ai mis un petit coup de canif dans le contrat », s'amuse Claude Deflesselle. Mais il doit se faire une raison : « Aujourd'hui, c'est difficile de trouver quelqu'un qui veut être candidat »

"Je me suis fait tout seul"

L'ancien professeur de collège est devenu maire pour la première fois en 1977. Il avait alors 29 ans. Et le village ne comptait que 180 habitants. Il ne connaissait rien à la fonction. « Je me suis fait tout seul », confie-t-il, « mais c'était plus facile à l'époque car il y avait la DDE, les services de l'équipement. Ils réglaient les problèmes d'urbanisme ou de voirie. Aujourd'hui, la DDE n'existe plus et il faut faire appel au privé ». 

Avec son conseil municipal, Claude Deflesselle a transformé petit à petit le village de Coisy. Depuis 25 ans, les habitants disposent du tout-à-l'égout. Le village est desservi par le gaz naturel. Il n'y a pratiquement plus de poteaux électriques. Les câbles ont été enterrés. Les routes sont en bon état. La mairie est toute neuve. L'église a été restaurée. La commune a dépensé 400 000 euros pour la remettre en état, et notamment refaire les vitraux. Il y a même un petit lotissement avec une dizaine de maisons.  

En 1992, la commune de Coisy est raccordée au tout à l'égout - Aucun(e)
En 1992, la commune de Coisy est raccordée au tout à l'égout - Ⓒ Mairie de Coisy

Aujourd'hui, la commune n'a plus d'emprunt. Il y a de l'argent dans les caisses. « Je ne voudrais pas que quelqu'un arrive et ne fasse pas attention aux finances. C'est important les finances », prévient Claude Deflesselle. 

Être maire, ça fait peur

Claude Deflesselle n'est pas surpris par l'absence de candidat. « Ça fait peur surtout aux gens qui travaillent », observe l'élu. Un maire joue aussi un rôle important dans l'intercommunalité. Pour peser sur les décisions, il faut s'investir dans les commissions. « Ça fait des réunions et des réunions. Et quand vous travaillez, ce n'est pas facile », admet le maire de Coisy. 

« L'avantage que j'avais en étant professeur, c'est que je pouvais participer aux réunions jusqu'à 22 heures ou 23 heures, et ensuite corriger mes copies jusqu'à 1 heure du matin. Mais tout le monde ne peut pas le faire. Quand on doit être à son poste de travail, c'est difficile de dégager du temps », reconnait Claude Deflesselle. 

Le conseil municipal en 1992 - Aucun(e)
Le conseil municipal en 1992 - Ⓒ Mairie de Coisy

Non à la fusion

Claude Deflesselle ne veut pas entendre parler de fusion. « J'ai peur que la commune perde un peu de son identité », dit-il. Cette fusion est d'autant moins nécessaire que Coisy a son autonomie financière. Et les habitants réclament toujours plus de proximité. « A mes débuts, je ne voyais pas grand monde passer à la mairie, mais aujourd'hui, les gens viennent aux permanences et ils ne restent pas seulement 5 minutes. Ils discutent pendant une bonne demi-heure », constate l'élu. 

Dernier mandat

Le maire de Coisy l'assure. Ce sera son dernier mandat. Mais que les habitants se rassurent. Claude Deflesselle pense avoir trouvé un successeur. Il a six ans pour le former, le préparer. A ceux et celles qui hésitent à se lancer dans l'aventure, il répond : « Quand vous êtes maire, vous êtes en relation avec tout le monde. C'est une ouverture d'esprit. Ça ne peut être qu'enrichissant. Il ne faut pas avoir peur ».

La commune de Coisy, à 10 km au nord d'Amiens, vue du ciel - Aucun(e)
La commune de Coisy, à 10 km au nord d'Amiens, vue du ciel - Ⓒ Mairie de Coisy
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu