Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

De la mairie de Woippy à celle de Metz : François Grosdidier rassembleur ou clivant ?

Par

De Woippy à Metz, le parcours du sénateur LR François Grosdidier élu ce dimanche maire de Metz, après 12 ans de gouvernance à gauche. François Grosdidier réussit à rassembler son camp politique mais garde des ennemis à droite qui ne se privent pas de dénoncer ses "affaires".

La lutte était extrêmement serrée entre François Grosdidier et Xavier Bouvet. La lutte était extrêmement serrée entre François Grosdidier et Xavier Bouvet.
La lutte était extrêmement serrée entre François Grosdidier et Xavier Bouvet. © Radio France - François Pelleray

Le sénateur Les Républicains et ancien maire de Woippy François Grosdidier, 59 ans, a été élu maire de Metz dimanche 28 juin . Grâce à lui, Metz revient dans le giron de la droite après 12 ans de gouvernance à gauche. Ce qui lui permet d'entrer dans la fonction avec une image de rassembleur. 

Publicité
Logo France Bleu

Forte image sécuritaire à Woippy

Faire le pas de Woippy à Metz, François Grosdidier en rêvait. Descendant d'une vieille famille messine - une rue porte même le nom de son grand-père (l'historien et écrivain Marcel Grosdidier de Matons) - il réalise son rêve en rassemblant son camp politique. François Grosdidier, c'est la droite sociale d'Alain Juppé dont il est proche mais avec une forte image sécuritaire qu'il s'est forgé à Woippy (il en a été maire de 2001 à 2017), en renforçant et armant la police municipale, bien avant tout le monde. Il s'est d'ailleurs vu confier en tant que sénateur une mission d'enquête sur le malaise des forces de l'ordre, après une vague de suicides en 2017. Cette image sécuritaire peut être rassurante pour certains mais inquiétante pour d'autres. 

Des "affaires" dénoncées par ses ennemis

Mais François Grosdidier n'est pas qu'un rassembleur, il a aussi des ennemis, même à droite, qui n'hésitent pas à rappeler ses "affaires", comme l'autre sénateur mosellan Jean-Louis Masson. François Grosdidier a été condamné en justice pour détournement de fonds publics en 2015. Il avait utilisé sa voiture de fonction de maire de Woippy pour se rendre à Paris comme député. Il est aussi visé par une enquête pour prise illégale d'intérêt et détournement de fond public, dans le cadre de sa réserve parlementaire. 160.000 euros qu'il aurait utilisé pour subventionner une association dont il était président. François Grosdidier lui dénonce un acharnement judiciaire, qui, dit-il, n'a pas débouché sur grand-chose.    

La présidence de Metz Métropole

Après son élection à la tête de la mairie de Metz, François Grosdidier espère être élu président de Metz Métropole lors des élections communautaires qui doivent avoir lieu le 13 juillet prochain. Réécoutez son interview ce lundi matin à 7h45 sur France Bleu Lorraine. François Grosdidier est aussi attendu sur le terrain de la culture. Va-t-il poursuivre le travail commencé par les équipes de Dominique Gros, comme le festival Constellation, ou sera-t-il en rupture avec cette politique? Réponse dans les 6 prochaines années. 

loading

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu