Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : sept colistiers de Sonia Krimi à Cherbourg se retirent

-
Par , France Bleu Cotentin

C'est un coup dur pour la candidate soutenue par La République en Marche à Cherbourg, Sonia Krimi. Sept colistiers ont décidé de se retirer de la campagne à deux semaines du scrutin du second tour des municipales.

La candidate Sonia Krimi était arrivée 3ième au premier tour avec 14µ des voix
La candidate Sonia Krimi était arrivée 3ième au premier tour avec 14µ des voix © Maxppp - Vincent Isore

Sept colistiers de Sonia Krimi, la candidate soutenue par La République en Marche à Cherbourg, jettent l'éponge pour le second tour des municipales le 28 juin. Avec la crise sanitaire, son programme "n'est plus en capacité de répondre à ces réalités nouvelles" expliquent-ils dans un communiqué ce vendredi 12 juin.

"C'était impossible de discuter de la stratégie à suivre pour la suite, au bout d'un moment, trop c'est trop, on a pris de la distance", affirme Michel Larivière, l'un des colistiers démissionnaire. A ses côtés, figurent les noms de Thierry Barreau, Angélique Chorvot, Valérie Le Lezec, Fabien Lorant,  Florence Nicault et François Pichon.

La liste déjà déposée

"Je lui avais conseillé dés le lendemain du premier tour de se retirer", poursuit-il, un scrutin où Sonia Krimi est arrivé troisième avec 14,26% des voix. "C'est impossible de gagner ce second tour, mais elle n'a rien voulu entendre."

La situation est désormais compliquée, puisqu'ils ne peuvent retirer leurs noms. Si la liste de Sonia Krimi est élue, ils seront au conseil municipal. "On n'a pas  eu le choix, la liste a été déposée en préfecture dés le lendemain matin du premier tour", affirme-t-il.

"Du participatif"

Selon Florence Mahé, la directrice de campagne de Sonia Krimi, ces accusations d'absence de dialogue sont fausses. "On a toujours fait du participatif, on demande l'avis de tous nos colistiers et 50 sur 57 étaient favorables à poursuivre au second tour."

Elle ne se dit pas inquiète jusqu'au 28 juin. "Nous sommes encore nombreux à partager les mêmes idées, les mêmes valeurs. On pense toujours que nos idées sont bonnes et notre programme le meilleur", maintient-elle, en balayant l'idée d'une résignation ou d'une fusion avec une autre liste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess