Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

INFOGRAPHIE - Municipales : sexe, âge, profession... les maires en chiffres

-
Par , France Bleu

Âge, nombre, profession; sexe : alors que les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars 2020, France Bleu fait le point sur les maires en place depuis 2014.

Il existe 34.906 maires en France
Il existe 34.906 maires en France © AFP - Ludovic MARIN

Qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Quel âge ont-ils ? Quelle profession exercent-ils ? Alors que les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars 2020, France Bleu fait le point sur le maires élus depuis 2014.

Les chiffres ci-dessous sont ceux du ministère de l'Intérieur au 1er janvier 2019.

34.816 maires en France

Du fait de la fusion de communes, la France compte désormais moins de 36.000 communes en France : 34.816 précisément. Et donc autant de maires à la tête de celles-ci.

60 ans et plus

Au 1er janvier 2019, 65,2 % des maires avaient 60 ans ou plus. Leurs adjoints sont en moyenne plus jeunes et au total la proportion de conseillers municipaux de 60 ans ou plus est de 39,4 %.

Retraités et agriculteurs

Plus de 40 % des maires sont retraités (40,5%), et les agriculteurs (14,1%) restent fortement représentés du fait du nombre élevé des petites communes rurales. 

Par rapport à leur part dans la population totale, les cadres (16,2%) et les artisans-commerçants (6,3%)  sont surreprésentés parmi les élus, tandis que les ouvriers sont sous-représentés.

Moins de deux maires sur dix est une femme

Sur 34.906 maires de commune, on compte 5.906 élues femmes soit 17,6%. Cela fait donc moins de deux maires sur 10 en France au 1er janvier 2019, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.
 

Ce constat est valable pour l'ensemble des communes, quelle que soit la taille. Le taux de femmes maires est de 18,4% dans les villages de moins de 500 habitants, 15,2% dans les villes de 10 à 30.000 habitants ou encore de 16,7% dans les métropoles de plus de 100.000 habitants.

Quelle obligation de parité pour les municipales ? Depuis 2014, dans les communes de plus de 1.000 habitants (le seuil était de 3 500 habitants auparavant) la composition des listes électorales doit respecter une stricte alternance femmes-hommes.

- - Visactu
- © Visactu - -

Un maire sur deux ne devrait pas se représenter

Selon plusieurs études publiées en septembre, 50% des maires n'envisagent pas de briguer un nouveau mandat. Ils sont près de six sur dix dans les communes rurales, alors que 60% des sortants avaient été réélus en 2014.

Les associations alertent également sur les démissions de maires usés par les contraintes et le sentiment de ne pas être écoutés. Le problème n°1 auquel les communes doivent faire face est celui du vieillissement des élus et de démissions notamment pour raison de santé.

Le choix de ne pas se représenter repose également sur des motifs liés à la complexité juridique de la fonction, au poids des normes et aux difficultés de concilier l'exercice du mandat et la vie professionnelle ou familiale.

La mort le 5 août du maire de Signes (Var), Jean-Mathieu Michel, 76 ans, tué alors qu'il s'apprêtait à verbaliser un dépôt sauvage de gravats, illustre les difficultés de la fonction. "Un drame comme ça à six mois des municipales, ça donne pas envie d'être élu", a déploré le président de l'Association des petites villes de France (APVF), Christophe Bouillon, auprès de l'AFP : "On risque d'avoir de grandes difficultés à trouver des volontaires pour ce type de missions, surtout dans les petites communes".

Une autre raison majeure invoquée par les maires qui ne veulent pas se représenter tient à la montée en puissance des intercommunalités, auxquelles les communes sont tenues d'appartenir.

Un argument que les élus ont martelé lors de leurs rencontres avec Emmanuel Macron durant le "grand débat" : les maires des petites communes se sentent isolés, dépossédés de leur pouvoir de décision dans des "intercos" jugées trop grandes.  

- - Visactu
- © Visactu - -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu