Politique

Municipales à Talence : le quartier de Thouars en pleine mutation

France Bleu Gironde jeudi 20 mars 2014 à 17:45

Le château de Thouars. Vestige devenu abri des associations sportives.
Le château de Thouars. Vestige devenu abri des associations sportives. © Radio France - Cyril Champ

Au sud de Talence, près de la rocade, s’élèvent les barres d’immeubles du quartier de Thouars. Classé « zone urbaine sensible » en 2009, son centre fait aujourd’hui l’objet d’un "plan de requalification" de la mairie. Rencontre avec les habitants, à l’aube de cette transformation.

C'est un des sujets de préoccupation des candidats aux municipales à Talence: la réhabilitation du quartier de Thouars. Sur les 40 000 Talençais, 8000 habitent Thouars . Beaucoup louent la proximité des équipements et l’omniprésence de la verdure. D’autres déplorent le manque de soutien à la population locale. Outre le classement ZUS, Thouars a également hérité de la catégorie "zone de redynamisation urbaine" (ZRU) en raison du chômage élevé et du besoin d’implantation d’entreprises.

"Il y a 20 ans, quand on parlait de Thouars, c’était pas toujours la belle image." Pierre-Rolland travaille à l’école de sports automobiles talençaise depuis 1992. Pour lui, les choses vont dans le bon sens. Au contraire d’Ahmed. Ce dernier souligne le manque d’accompagnement pour les locaux désirant développer une activité économique dans le quartier. "On ramène trop de gens de l’extérieur."

A la découverte du quartier de Thouars

Un jardin public et un nouveau centre commercial ont occuper le centre du quartier. - Radio France
Un jardin public et un nouveau centre commercial ont occuper le centre du quartier. © Radio France - Cyril Champ

Le plan de requalification doit permettre d'éloigner les voitures de passage et d'améliorer l'accessibilité aux commerces. Un premier îlot sera livré fin 2015. Le second le sera fin 2017.

Les candidats à Talence:

Alain Cazabonne, ModemBernard Conte, Une vraie gauche pour TalenceArnaud Dellu, PS Monique de Marco, Europe-Écologie–les Verts